Disparition

Décès d’Inge Feltrinelli, icône italienne du monde de l’édition

Inge Feltrinelli

Décès d’Inge Feltrinelli, icône italienne du monde de l’édition

La "reine de l'édition", Inge Feltrinelli, qui dirigeait avec son fils Carlo la maison d’édition italienne qui porte son nom, s’est éteinte à l’âge de 87 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
avec AFP,
Créé le 20.09.2018 à 17h29,
Mis à jour le 21.09.2018 à 11h00

La maison d’édition Feltrinelli a annoncé jeudi 20 septembre le décès à Milan d'Inge Feltrinelli, sa directrice, veuve du fondateur de cette institution italienne. Elle avait 87 ans. "Les livres sont tout, les livres sont la vie, cela a été une vie entourée de livres, de libraires, d'éditeurs et de lecteurs que celle d'Inge Feltrinelli", écrit le groupe dans un communiqué.
 
L’Association italienne des éditeurs (AIE) déclare quant à elle par la voix de son président, Ricardo Franco Levi, que "le monde du livre perd une grande dame, une personnalité extraordinaire et un personnage lumineux et important de l’édition et de la culture européennes". Un hommage est d’ores et déjà prévu lors de l’inauguration du stand italien à la Foire du livre de Francfort, le 10 octobre.
 
La maison Feltrinelli invite de son côté les lecteurs à honorer la "reine de l’édition", comme la surnomme les médias transalpins, en se rendant vendredi soir dans toutes les librairies du groupe, au nombre de 120 en Italie, pour rejouer la valse inspirée de la scène du bal dans l’adaptation filmique du livre Le guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, le premier best-seller publié par les Feltrinelli.
 
Fille de juifs allemands passés par l’Espagne, celle qui s’appelait Inge Schöntal avant sa naturalisation italienne et son mariage a fait ses débuts en tant que photographe à Hambourg. En 1952, sur une proposition de JP Morgan, elle s’élance à la conquête du Nouveau Monde et atterrit à New York, où elle immortalise les plus grands : Greta Garbo, John Fitzgerald Kennedy ou encore Winston Churchill.
 
Ce n’est qu’en 1958 qu’elle rencontre son futur mari, le riche activiste de la gauche radicale Giangiacomo Feltrinelli, fondateur de la maison d’édition. L’ébullition politique mondiale due à la guerre froide poussa néanmoins rapidement l’intellectuel à multiplier les voyages et les activités clandestines, notamment aux côtés de Fidel Castro ou Régis Debray. Inge Feltrinelli, qui désapprouvait cette conduite, pris alors de facto sa succession à la tête de l’éditeur avec son fils Carlo. La situation fut ensuite officialisée à la mort de son époux en 1972.
 
Inge Feltrinelli fit fructifier l’établissement pendant cinquante ans, jusqu’à ce qu’il devienne un acteur incontournable du marché du livre italien. La maison Feltrinelli, connue entre autres pour avoir révélé Le docteur Jivago de Boris Pasternak, détient aujourd’hui un catalogue important de plus de 3 000 titres. Parmi ses plus récents auteurs, on compte Erri De Luca, Alessandro Baricco, Roberto Saviano ou bien Isabel Allende.

Le chiffre d’affaire du groupe Feltrinelli – qui, en dehors de l'édition, contrôle une chaîne de télévision, une chaîne de librairies et même des restaurants – avoisinait les 360 millions d’euros en 2016, grâce à une succession de partenariats stratégiques ces dernières années.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités