Disparition

Décès du journaliste et auteur Jean-Louis Servan-Schreiber

Jean-Louis Servan-Schreiber, journaliste, patron de presse, et essayiste français. Cofondateur du magazine Lire.

Décès du journaliste et auteur Jean-Louis Servan-Schreiber

Patron de presse, journaliste et écrivain, Jean-Louis Servan-Schreiber a succombé à la Covid-19 à l'âge de 83 ans.

Par Vincy Thomas,
avec AFP,
Créé le 29.11.2020 à 13h48,
Mis à jour le 30.11.2020 à 07h57

Le journaliste, patron de presse et auteur Jean-Louis Servan-Schreiber, qui avait notamment fondé L'Expansion, est décédé samedi 28 novembre à l'âge de 83 ans, a annoncé dimanche Psychologies magazine, une de ses plus célèbres publications.

Il est décédé des suites du Covid-19, a affirmé sa famille à l'AFP, confirmant une information du Journal du Dimanche. Né dans une célèbre famille de presse aux côtés notamment de son frère Jean-Jacques, fondateur de L'Express, Jean-Louis Servan-Schreiber avait créé le magazine Lire avec Bernard Pivot en 1975 et dirigé le mensuel Psychologies axé sur le bien-être et le développement personnel pendant 10 ans, le transformant en publication à succès, déclinée à l'étranger.

De Lire à Psychologies

Né le 31 octobre 1937 à Boulogne-Billancourt, il avait débuté sa carrière au sein du quotidien économique Les Echos, cofondé par son père, avant de rejoindre L'Express de son frère. En 1967, il créé L'Expansion, qui devient un groupe puissant et incontournable de la presse économique (L'Entreprise, La Vie financière, La Lettre de l'Expansion, La Tribune...), puis en 1975, Lire. L'Express, L'Expansion et Lire formeront undes plus grands groupes de presse de la fin du XXe siècle. A la fin des années 1990, il reprend le titre Psychologies qui deviendra Psychologies Magazine et en fait un succès.

Il a écrit près de vingt ouvrages - chez Albin Michel, Stock, Fayard, Ramsay ou au Seuil - depuis Le pouvoir d'informer (Robert Laffont, 1972). Une partie de son œuvre est consacrée à son expérience d'homme d'affaires (L'entreprise à visage humain, Le métier de patron, Pourquoi les riches ont gagné). Mais l'essentiel de ses essais s'orientait vers le développement personnel et le temps qui passe: À Mi-vie : l'entrée en quarantaine, L'Art du temps : le secret des hautes performances, Vivre content, Une vie en plus : la longévité, pour quoi faire ?, C'est la vie, Fragments de lucidité : comment supporter les choses comme elles sont, 80 ans, un certain âge, sorte d'autobiographie, et, en janvier dernier Avec le temps, croisement entre pensées positives et bilan d'une vie. En 2017, il avait aussi publié L'Humanité, apothéose ou apocalypse ?, série de questionnements sur le destin de l'humanité où des personnalités politiques, des intellectuels, des écrivains et des universitaires s'interrogent sur l'immortalité, la paix et la guerre, le devenir de l'économie financiarisée ou encore sur les possibilités de nourrir dix milliards d'individus.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités