Dominique Véret, le fondateur d'Akata, label manga de Delcourt, a annoncé sur le blog des éditions ("La fin d'une histoire") la fin de la collaboration Delcourt-Akata au 31 décembre prochain.

Le manga chez Delcourt était d'abord hébergé sous ce label auquel s'étaient ajoutés, suite à deux rachats, la marque Tonkam en 2005 puis Soleil manga en 2011. Guy Delcourt entend conserver ces trois marques avec trois directions éditoriales indépendantes et vient de recruter Pierre Valls, cofondateur de Pika qui a quitté cette maison l'année dernière, pour assurer, par la suite, la direction éditoriale de Delcourt manga.

« Alors que les jours nous rapprochant de cette date ne cessent de défiler, nous continuons néanmoins de préparer avec le même intérêt les sorties des volumes de nos séries en cours et de nouveautés, précise Dominique Véret. Nous vous promettons même encore quelques bonnes surprises avant que cette aventure éditoriale ne soit plus qu'un moment de l'histoire du manga en France... »

Après avoir quitté Tonkam qu'il avait créé, Dominique Véret a fondé en 2001 Akata avec Sylvie Chang, son épouse, Erwan Le Verger et Sahé Cibot. Akata a travaillé exclusivement pour Delcourt comme directeur de collection manga mais le contrat qui arrive à échéance en fin d'année ne sera donc pas renouvelé.

Sur le site d'Akata, il est expliqué qu'en 2013, Nagy Véret a rejoint Akata pour « un changement de cap radical ». Il est précisé que « l'équipe décide de se lancer dans l'édition et plus particulièrement de faire découvrir ses auteurs. Un nouvel élan qui amorce le nouveau projet de l'ouverture d'un studio d'artistes proche de (chez) nous. » Une nouvelle maison manga pourrait donc voir le jour en 2014.


02.06 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités