Bande dessinée

Delcourt grand vainqueur du palmarès d'Angoulême 2014

Extrait de Come prima, prix du meilleur album au FIBD 2014

Delcourt grand vainqueur du palmarès d'Angoulême 2014

Avec le prix du meilleur album (Come Prima d'Alfred), le prix du public (Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet) et le Fauve polar (Ma Révérence de Rodguen et Wilfrid Lupano), Delcourt est le grand vainqueur du palmarès du 41e festival international de la bande dessinée.

Par Vincy Thomas, Anne-Laure Walter,
Créé le 02.02.2014 à 16h31,
Mis à jour le 03.02.2014 à 14h59

Le 41e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui s'est tenu du 30 janvier au 2 février, a dévoilé ce dimanche son palmarès officiel, lors d'une émouvante cérémonie de clôture, rendant hommage dans sa mise en scène à Fred, le créateur de Philémon disparu en avril. 
 

Outre l'annonce du Grand Prix remis à Bill Watterson, l'auteur de Calvin et Hobbes, neuf Fauves ont été décernés:

- Prix du meilleur album à Come Prima d'Alfred (Delcourt)
- Prix spécial du jury à La Propriété de Rutu Modan (Actes Sud BD)
- Prix de la série à Fuzz & Pluck Tome 2 de Ted Stearn (Cornélius).
- Prix Révélation (ex-aequo) à Le Livre De Léviathan de Peter Blegvad (L'Apocalypse) et Mon Ami Dahmer de Derf Backderf (Ça et Là).
- Prix du patrimoine à Cowboy Henk de Herr Seele et Kamagurka (Fremok)
- Prix du public Cultura à Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet (Delcourt)
- Fauve polar SNCF à Ma Révérence de Rodguen et Wilfrid Lupano (Delcourt)
- Prix jeunesse à Les Carnets de Cerise Tome 2 - Le Livre d'Hector de Joris Chamblain et Aurélie Neyret (Soleil)
- Prix de la bande dessinée alternative à Un Fanzine carré (revue éditée par Hécatombe - Genève)

Les éditions Delcourt, qui ont fait parler d'elles dès le début du festival en annonçant créer une école de BD, repartent de cette 41e édition particulièrement primées, avec trois Fauves ainsi que le prix jeunesse remis à un album édité par Soleil, qui appartient désormais au même groupe.

D'ailleurs, sous la bulle abritant les stands d'une partie des éditeurs place du Champ de Mars, ce groupe a fait une démonstration de force avec un stand particulièrement étendu, réunissant dans une grande librairie le catalogue des deux maisons.

Sous cette même tente "Le monde des bulles", Madrigall s'est aussi présenté pour la première fois comme un groupe, installant à l'entrée les diverses maisons de BD qui composent ce nouvel ensemble né du rachat de Flammarion par Gallimard: Fluide Glacial, Futuropolis, La revue dessinée, Denoël Graphic, Gallimard BD ainsi qu'en face le vaste stand Casterman. 

Enfin, Rue de Sèvres, la maison d'édition rattachée à l'Ecole des loisirs et dirigé par l'ancien responsable de Casterman, Louis Delas, a pris aussi pour la première année un stand et proposait aussi bien des BD que de la jeunesse.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités