Adaptation

Des audacieux au cinéma

Kamel Kadri, Lola Creton et Alain Demaria dans "Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera. - Photo JOUR2FÊTE

Des audacieux au cinéma

Corniche Kennedy, Live by night, Fleur de tonnerre et Un sac de billes sont quatre adaptations de romans qui sortent en salles le 18 janvier.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 17.01.2017 à 14h38,
Mis à jour le 17.01.2017 à 15h00

Corniche Kennedy est la deuxième adaptation d'un roman de Maylis de Kerangal au cinéma en moins de trois mois, après Réparer les vivants. Corniche Kennedy, paru chez Verticales en 2008 et en poche chez Folio en 2010, s'est vendu à plus de 75000 exemplaires. Il avait été finaliste des prix Femina et Médicis lors de sa publication. 

Dominique Cabrera (L'autre côté de la mer, Le lait de la tendresse humaine) retrace l'histoire d'adolescents marseillais désœuvrés, qui occupent leur temps à plonger depuis la fameuse corniche dans la mer, à leurs risques et périls. Ils viennent des quartiers. L'un d'entre eux, Marco, effectue en plus un petit job pour le caïd d'un coin. Sous la pression de la police, il va devoir choisir entre la prison et la dénonciation de son patron. Parallèlement, Suzanne, qui habite dans les quartiers bourgeois et s'apprête à passer son bac, semble tentée de rejoindre ce groupe de jeunes qui vivent librement. Entre elle et Marco, le courant passe et chacun va s'écarter de son chemin initial.

Ce drame, entre romance et polar, a inspiré la réalisatrice qui cherchait une histoire se déroulant à Marseille. Elle a modifié quelques éléments du roman, notamment en changeant le sexe du commissaire, qui, dans le film, est une femme.
 

Les autres sorties du 18 janvier 2017

Live by Night de et avec Ben Affleck. Retour au film noir pour le cinéaste qui adapte ici dans une grande fresque "à l'ancienne", où les ombres de James Cagney et Humphrey Bigart rodent, le roman de Dennis Lehane (Mystic River, Shutter Island), Ils vivent la nuit (réédité le 4 janvier par Rivages). Cette histoire de mafia dans les années 1920, entre Boston et la Floride, fait écho à l'Amérique fracturée d'aujourd'hui, avec sa violence et son racisme.

Fleur de tonnerre de Stéphanie Pillonca-Kervern. Il s'agit de l'adaptation du roman de Jean Teulé (Julliard/Pocket), best-seller de l'année 2013, qui retrace la vie d'Hélène Jégado, empoisonneuse notoire en Bretagne et exécutée le 26 février 1852. Deborah François incarne la plus grande tueuse en série de l'Histoire de France. la réalisatrice avait voulu adapter un autre roman de Jean Teulé au théâtre, Le magasin des suicides, avant de pouvoir finalement transposer Fleur de tonnerre sur grand écran.

Un sac de billes de Christian Duguay. La Gaumont continue de réadapter les grands classiques de la littérature jeunesse au cinéma. Après les deux premiers films autour de Belle et Sébastien (un troisième est en préparation) et Les malheurs de Sophie l'an dernier, c'est le roman de Joseph Joffo qui est mis au goût du jour. Publié chez Lattès en 1973, il a été adapté par Vincent Bailly et Kris en bande dessinée (chez Futuropolis) et une seule fois au cinéma (par Jacques Doillon en 1975). Le livre de poche jeunesse vient de rééditer le livre qui raconte l'histoire de deux jeunes frères juifs dans la France occupée, usant de leur malice et de leur courage pour atteindre la France libre.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités