Détroit pourrait fermer la plupart de ses bibliothèques

Détroit pourrait fermer la plupart de ses bibliothèques

Bibliothèque publique de Detroit

Détroit pourrait fermer la plupart de ses bibliothèques

La grande cité industrielle du Michigan, sinistrée économiquement, envisage de supprimer près d'une vingtaine de ses 23 annexes et de licencier plus de la moitié des salariés.

Par Véronique Heurtematte,
avec vh Créé le 15.04.2015 à 21h52

Pour faire face à une chute de ses revenus de 11 millions de dollars (7,5 millions d'euros), la ville américaine de Detroit dans le Michigan envisage de fermer la plupart de ses bibliothèques de quartier et de licencier une grande partie du personnel. Seulement un mois après avoir licencié 80 collaborateurs, les gestionnaires du réseau de lecture publique déclarent que de nouvelles restrictions sont nécessaires. Plusieurs scénarios sont à l'étude, le pire consistant à fermer 18 branches des 23 branches et à licencier 191 des 333 salariés restants, laissant notamment tout le secteur nord est de la ville sans bibliothèque.

Ces mesures draconiennes sont la conséquence de la réduction dramatique de la taxe foncière, dans une ville économiquement sinistrée. La ville prévoit une baisse de ses revenus de 20 % par an jusqu'en 2015 au moins : les revenus de la taxe qui s'élevait à 40 millions de dollars en 2010, ne rapporteront plus que 14 millions en 2015.

Alors que près de 47 % de la population est illettrée, la perspective de ces fermetures consterne les habitants. « Pour beaucoup de personnes, c'est la seule source où trouver des livres et Internet, relève un usager. Il n'y a pas d'autres endroits publics où les gens peuvent aller ».

La bibliothèque réfléchit aux moyens d'accroître ses revenus. Elle envisage notamment de refuser l'accès aux usagers qui totalisent des amendes supérieures à 10 dollars et pourrait demander une participation de 1 dollar par document pour l'emprunt des CD, des DVD et des jeux vidéo. La décision finale concernant le plan de restructuration devrait être prise courant mai.

15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités