Didier Raoult dans le Top 20 des meilleures ventes de livres | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 14.05.2020 à 12h25 (mis à jour le 14.05.2020 à 13h00) Meilleures ventes

Didier Raoult dans le Top 20 des meilleures ventes de livres

Didier Raoult - Photo CAPTURE D'ÉCRAN VIDÉO 20 MINUTES

Epidémies : vrais dangers et fausses alertes, signé par le désormais célèbre médecin marseillais (Michel Lafon), s'inscrit au 17e rang du palmarès des GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres, tous genres confondus, qui s'ouvre aussi à un premier cahier de vacances, Grande section vers le CP, 5-6 ans (Nathan Vacances), 16e.

Concentré sur la fiction, le plus souvent en poche, pendant les sept premières semaines du confinement en France, le Top 20 GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres, tous genres et formats confondus, s'élargit en huitième et dernière semaine, celle du 4 au 10 mai (semaine 19). L'essai du professeur et chercheur marseillais Didier Raoult, Epidémies : vrais dangers et fausses alertes (Michel Lafon), déjà en tête des essais la semaine précédente, s'inscrit au 17e rang, tandis qu'un premier cahier de vacances, Grande section vers le CP, 5-6 ans (Nathan Vacances), s'installe au 16e rang. Le palmarès a déjà vu réapparaitre, dans la semaine du 27 avril, les deux premiers volumes de la saga Harry Potter, qui se classent maintenant 10e et 15e, toujours portés par les diffusions des films sur TF1.

Les seize autres titres du Top 20 demeurent en revanche des romans, dont 11 au format poche. Le quinté de tête comprend toujours, dans le même ordre que la semaine précédente, les versions poche de La vie secrète des écrivains, de Guillaume Musso (Le Livre de poche), J'ai dû rêver trop fort, de Michel Bussi (Pocket), La cerise sur le gâteau, d'Aurélie Valognes (Le Livre de poche), Ghost in love : un roman, de Marc Lévy (Pocket) et Changer l'eau des fleurs, de Valérie Perrin (Le Livre de poche).

Des ventes en baisse de près de 70%

De même, le palmarès des romans reste dominé par le trio composé par Né sous une bonne étoile, d'Aurélie Valognes (Mazarine), Au soleil redouté, de Michel Bussi (Presses de la Cité) et Le pays des autres, de Leïla Slimani (Gallimard). Dans le classement des essais, Epidémies : vrais dangers et fausses alertes, du professeur Didier Raoult (Michel Lafon), distance désormais nettement La panthère des neiges, de Sylvain Tesson (Gallimard), prix Renaudot 2019.

En BD, le 40e album de Boule et Bill, Bill à facettes (Dargaud), s'introduit en 20e position d'un classement qui reste emmené par Astérix, vol. 38, La fille de Vercingétorix, de Didier Conrad et Jean-Yves Ferri (Albert-René), et par le 14e volume des Sisters, Juré, craché, menti !, de Christophe Cazenove (Bamboo), tandis que les 17 autres places, parmi les 20 premières sont toujours occupées par les différents volumes de la série Mortelle Adèle, de Mr Tan (Tourbillon).

D'après GFK, au cours de cette semaine du 4 au 10 mai, les ventes de livres ont encore perdu 69,3% en valeur et 63,4% en nombre d'exemplaires vendus, par rapport à la même semaine de 2019.
close

S’abonner à #La Lettre