Dossier

Dossier Esotérisme et spiritualité : cartes en main

Photo OLIVIER DION

Dossier Esotérisme et spiritualité : cartes en main

De mieux en mieux représentés dans les librairies généralistes, les éditeurs d’ésotérisme et de spiritualité ont adapté leur production pour gagner des parts de marché. Attentifs aux mouvements de fond de notre société, ils s’évertuent à répondre aux préoccupations spirituelles des lecteurs et à les accompagner dans leur quête de sens.

J’achète l’article 4.5 €

Par Mylène Moulin,
Créé le 11.11.2016 à 00h00,
Mis à jour le 10.11.2016 à 09h32

Expérience de mort imminente, médiumnité, chamanisme, pendule… Autrefois relégués dans des rayons obscurs et achetés le rouge aux joues, les ouvrages et les objets ésotériques s’affichent désormais sans complexe sur les tables des librairies généralistes. Certaines leur réservent même des espaces dédiés. A Agen, Martin-Delbert a par exemple ouvert un espace zen de 35 m2 qui accueille 2 000 à 2 500 références en ésotérisme, spiritualité et bien-être. Le Furet du nord à Dunkerque a quant à lui étoffé son rayon développement personnel avec des produits dérivés liés à l’ésotérisme. "Nos livres s’écoulent aujourd’hui principalement dans les points de vente non spécialisés", reconnaît Guy Trédaniel, directeur du groupe du même nom, 25e du classement des 200 premiers éditeurs français. Chiffre d’affaires en hausse spectaculaire (+ 15,8 % en 2015 selon GFK) et audience grandissante : le secteur a de quoi se réjouir. Chez Bussière, la directrice éditoriale Anne-Laure Le Lidec annonce "être sur une pente ascendante et très contente au niveau chiffres". Directeur de Dervy, Médicis, Entrelacs et Les Deux Océans, Bernard Renaud de la Faverie prévoit une progression de 20 % entre 2015 et 2016. Aux manettes d’"Aventure secrète" depuis l’an dernier, Florent Massot dresse de son côté un bilan très positif pour la collection ésotérique de J’ai lu.

"L’ésotérisme apporte des réponses pour gérer ses angoisses ou les situations stressantes extérieures et offre de l’apaisement face à un monde un peu hostile et effrayant." Cathy Selena, Exergue - Photo OLIVIER DION

Anxiolytiques

Pour Cathy Selena, directrice éditoriale d’Exergue, cette vitalité n’a rien de miraculeux. "L’ésotérisme apporte des réponses pour gérer ses angoisses ou les situations stressantes extérieures et offre de l’apaisement face à un monde un peu hostile et effrayant", analyse l’éditrice. Donner des pistes pour vivre mieux, trouver un sens à sa vie, rester maître de ses émotions ou de sa santé, c’est ce que proposent aujourd’hui de nombreux livres à la frontière entre ésotérisme, spiritualité et développement personnel. "Nous ne publions pas de recette miracle mais un ouvrage peut être un déclencheur et permettre aux personnes de retrouver leur identité ou leur place dans ce monde", continue l’éditrice. Dans sa librairie entièrement rénovée de la rue Saint-Jacques, à Paris, Anne-Laure Le Lidec abonde dans ce sens. Elle tient à offrir au passant des vitrines "lumineuses" pour contrer l’ambiance anxiogène qui règne depuis la vague d’attentats qui a endeuillé la France. "Toute l’année nous avons mis en avant des livres positifs comme ceux du moins bouddhiste Matthieu Ricard. L’ésotérisme et la spiritualité, c’est aussi fait pour apporter de l’espoir, des visions optimistes", rappelle la libraire et éditrice de Bussière.

"L’ésotérisme et la spiritualité, c’est aussi fait pour apporter de l’espoir, des visions optimistes." Anne-Laure Le Lidec, Bussière - Photo OLIVIER DION

Anges et gardiens

En tête des ventes, les livres de prière, le chamanisme, la médiumnité, la pleine conscience, l’autoguérison du corps et de l’esprit ou encore les anges gardiens font recette. Réconfortante, l’angéologie trouve son public bien au-delà du lectorat traditionnel de l’ésotérisme. Publié par Bussière, Communiquer avec son ange gardien s’écoule chaque année à 5 000 exemplaires depuis sa parution en 1995. Si l’Américaine Doreen Virtue domine les ventes, de plus en plus d’auteurs français "travaillent avec les anges", remarque Cathy Selena. Sensible à ces nouveaux spécialistes, Exergue édite notamment les ouvrages de l’énergéticienne Chris Verbeke et publiera en février La bible des anges de la magnétiseuse Marie-Ange Faugérolas. Best-seller aux Etats-Unis, cette encyclopédie considérée comme un livre de référence sur les anges renferme rituels, prières et méditations, illustrés en noir et blanc. En vogue, le développement des facultés de médium fait aussi de nombreux adeptes. Publiée par Alliance magique, La médiumnité a déjà atteint les 2 000 ventes moins de deux mois après sa parution. Mis en place à 3 000 exemplaires lors de sa parution en mai, Quand la médiumnité s’impose… de Florence Hubert publié par Exergue a été réimprimé deux fois. Dans les mois à venir, plusieurs titres sont attendus chez l’éditeur dont Tous médiums ! où le médium et psychologue Christophe Jacob apprend au lecteur à développer son intuition pour ouvrir le canal de la médiumnité (novembre) et Plus près que vous ne le pensez, un guide de Deborah Heneghan proposant dix principes de base pour ouvrir son cœur et son esprit aux signes de l’au-delà (janvier).

Christine Haas chez J’ai lu

Etoile des éditions Hors collection depuis quinze ans, Christine Haas a changé de constellation. Les prévisions de l’astrologue star de RTL et de TV Magazine sont depuis le 24 août publiées par J’ai lu. "C’est une très bonne nouvelle pour la maison. L’astrologie est un marché stable avec de bonnes ventes et un public fidèle", estime Florent Massot, chargé d’accompagner le lancement de Christine Haas. "Les premiers titres ont été publiés fin août, au moment de la rentrée, où les gens se projettent pour l’année. Le pic des ventes a lieu de septembre à décembre. C’est une mécanique bien rodée et presque infaillible", note l’éditeur qui publiera chaque année 13 titres : 12 signes astrologiques et un annuel, pour un tirage total de plus de 200 000 exemplaires.

Une percée magique

Alliance magique - Arnaud Thuly, fondateur de la maison d’édition Alliance magique.

Il ne possède ni formule magique ni potion secrète. Arnaud Thuly, fondateur de la maison d’édition Alliance magique basée à Toulouse, est juste un passionné d’ésotérisme. Il n’a que 19 ans quand il lance la librairie virtuelle Alliance magique en 2004 : en peu de temps, elle devient la plus grosse boutique ésotérique de France avec plus de 40 000 clients. Début 2012, le site de vente en ligne ferme et l’entreprise renaît sous la forme d’une structure d’édition. Pendant quatre ans, elle ne publiera qu’un à deux titres par an, principalement signés par son fondateur. Le temps de peaufiner sa ligne éditoriale et de construire son catalogue. Au milieu de l’année 2015, la maison passe à la vitesse supérieure en confiant sa diffusion à Geodif et commence à publier en moyenne trois nouveautés par mois. "Nous sommes dans une démarche généraliste, notre but est d’élargir notre réseau et de conquérir de nouveaux lectorats", explique Arnaud Thuly, épaulé dans sa tache par Isabelle Tixier aux relations libraires et Sandrine Pennard à la fabrication.

Aujourd’hui, Alliance magique est un groupe éditorial organisé autour de sept labels à l’identité propre : Alliance magique est consacré à la magie et à l’occultisme, Arcana Sacra à la divination, La Clef d’or aux grimoires, Danaé au paganisme, Hermésia à l’hermétisme et l’alchimie, Chronos Arenam aux arts sombres et à la démonologie, et JATB au bien-être et au développement personnel. En majorité, il s’agit de travaux d’auteurs francophones reconnus pour leur expertise dans leur domaine. "Nous tenons à privilégier les ouvrages de fond à la vente rapide. Nous cherchons des contenus qualitatifs, qui donnent des clefs pour comprendre certains phénomènes sans tomber dans l’effet de mode", poursuit l’éditeur. Une stratégie payante : ses trois meilleures ventes Purification : principes & méthodes, Les pierres au quotidien et La voie du mage se sont respectivement écoulées à 20 000, 13 000 et 12 000 exemplaires. En 2017, le groupe publiera une trentaine de nouveautés en format A5 dont huit sur les thérapies alternatives. Ainsi qu’une dizaine de rééditions de titres anciens peu connus ou épuisés, comme Clef universelle des sciences secrètes, le célèbre pavé de 500 pages de Pierre Piobb.

La preuve par la science

"Notre côté défricheur nous concède la liberté de proposer une vision de la science avant-gardiste, un peu de l’ordre de la folie." Florent Massot, J’ai lu - Photo OLIVIER DION

Communication avec les morts, expériences de mort imminente, sortie du corps, etc. Popularisés par les publications de Bernard Werber ou de Stéphane Allix, les livres sur les expériences extrasensorielles gagnent du terrain en librairie. Les éditeurs spécialisés peuvent compter sur leur expertise pour se démarquer parmi la masse de nouveautés publiées sur ces thèmes. Chez Trédaniel, qui publie un ésotérisme orienté vers le domaine scientifique et médical, tout ce qui touche à la conscience est appuyé par des travaux de validation scientifique. "Cela ouvre à un public peut-être plus cartésien", commente Guy Trédaniel qui annonce en janvier Et si c’était ça le paradis ? d’Anita Moorjani. C’est d’ailleurs pour "donner du sens au non-sens" que l’éditeur lancera en 2017 une collection sur la mort et la conscience extraneuronale expliquées aux enfants sous la houlette du médecin anesthésiste réanimateur Jean-Jacques Charbonier. Bien ancrée en rayon, "Aventure secrète" de J’ai lu bénéficie d’une crédibilité qui lui permet de s’aventurer en toute confiance sur des chemins alternatifs et de publier des titres comme Le petit livre de la vie de Neale Donald Walsch à paraître le 15 mars, Contrats sacrés de Caroline Myss sur notre potentiel divin (avril) ou encore La divine matrice de Gregg Braden sur la science, la spiritualité et les miracles (mars). "Notre côté défricheur nous concède la liberté de proposer une vision de la science avant-gardiste, un peu de l’ordre de la folie", reconnaît son directeur Florent Massot qui s’est offert pour février prochain une réédition de La vie après la vie de Raymond Moody pour célébrer les 40 ans de la première édition américaine du livre. Le succès phénoménal de ses auteurs phares comme Deepak Chopra, dont le prochain titre Dieu, une histoire de la révélation paraîtra le 18 janvier, ou Wayne Dyer qui revient en février 2017 avec La vraie magie, en fait l’une des collections de poche les plus rentables du secteur.

"Notre rôle est de proposer des analyses de phénomènes particuliers et de donner des clefs pour les comprendre ou des solutions pour s’en emparer." Guy Trédaniel, Trédaniel - Photo OLIVIER DION

Donner des clefs

Pour capter l’attention du grand public, les éditeurs développent en parallèle de leur production spécialisée des titres qui permettent aux profanes d’entrer dans les disciplines ésotériques. "Notre rôle est de proposer des analyses de phénomènes particuliers et de donner des clefs pour les comprendre ou des solutions pour s’en emparer", analyse Guy Trédaniel. Directrice éditoriale du Courrier du livre, sa femme, Claudia, a ainsi renforcé la collection "3 minutes pour comprendre", avec des titres comme 3 minutes pour comprendre les 50 principes fondamentaux de la franc-maçonnerie écoulé à 10 000 exemplaires depuis avril ou 3 minutes pour comprendre les 50 piliers de l’ésotérisme prévu en janvier sous la plume d’Eric Giacometti et Jacques Ravenne, deux pointures du genre. Chez Bussière, Anne-Laure Le Lidec porte un soin particulier à ses collections de vulgarisation. Lancée fin 2015, "Rituels actifs de dénouement", pourtant très axée ésotérisme, touche un large public. Plus centrée sur le bien-être émotionnel, "5 minutes pour méditer" a obtenu un bon accueil en librairie depuis son lancement en mai. Le dernier sur la liste, 5minutes pour méditer zen avec son âge, tiré à 3 000 exemplaires, paraît ce mois-ci. Avec sa nouvelle collection "Langages secrets", Mango s’aventure à son tour sur les terres ésotériques en publiant des coffrets d’initiation aux différentes techniques divinatoires. Les deux premiers titres, L’oracle des runes et Le pouvoir des cristaux, sont parus en septembre et le prochain, Le tarot divinatoire, est prévu fin janvier. En 2017, De Vecchi relancera sa collection "Entrez dans…" avec pas moins de 9 nouveautés prévues en janvier et février sur des thèmes aussi variés que la télépathie, la numérologie, l’hypnotisme, la magie blanche ou la cartomancie.

Produits d’appel

Accompagnant les nouveaux lecteurs sur le chemin de la connaissance, les maisons spécialisées misent sur les livres à forte valeur ajoutée comme les coffrets thématiques ou les ouvrages accompagnés d’un petit objet - un pendule, un jeu de cartes, un CD d’exercices ou de mantras. A paraître chez J’ai lu le 15 février, Réveillez le chaman qui est en vous d’Arnaud Riou comportera par exemple un flashcode permettant d’accéder à une méditation guidée autour du son et de l’éveil de la conscience. "Ce genre de produits marche relativement bien : il nous permet à la fois de contenter notre public traditionnel et de séduire d’autres lectorats moins captifs", observe Bernard de la Faverie qui a publié en septembre chez Dervy L’oracle de l’ultime vérité, composé d’un jeu de tarot et d’un livret. Chez Exergue, les coffrets ont pris cette année un essor particulier avec une dizaine de titres sur les anges, les esprits de l’eau ou l’énergie. "Nous avons été agréablement surpris par leur succès et notamment celui dérivé du livre Eveillez vos facultés subtiles de Serge Boutboul. Nous prévoyons d’ailleurs un deuxième de l’auteur en 2017", annonce Cathy Selena. Devant l’intérêt rencontré en librairie, l’éditrice continue sur sa lancée avec la publication fin novembre du Tarot des fées signé par la médium Doreen Virtue et le tarologue Radleigh Valentine. En 2017, la maison annonce également La réponse est simple, un coffret de 62 cartes oracles (janvier), un livre pratique d’initiation à la radiesthésie enrichi d’une planche de diagramme en couleur et d’un pendule (février), puis un coffret sur le magnétisme réalisé par Florian Lucas, le nouvel apôtre français de la discipline (septembre).

L’ésotérisme et la spiritualité en chiffres

La production

Avec 370 nouveautés et nouvelles éditions en 2015, contre 387 l’année précédente (- 4,4 %), la production d’ouvrages de parapsychologie, occultisme et ésotérisme continue de se resserrer.

Les principaux éditeurs

Source : ipsos - en valeur entre octobre 2015 et septembre 2016

Le succès du Test : une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? de Stéphane Allix dope Albin Michel sur le marché de l’ésotérisme et de la spiritualité où le groupe Trédaniel conforte sa position de leader. Au total, selon GFK, 2,2 millions de volumes (+ 11,1 %) se sont vendus en un an dans ce secteur, pour un chiffre d’affaires de 32,2 millions d’euros (+ 15,8 %).

Les francs-maçons en quête d’une nouvelle image

A l’aube du 300e anniversaire de la naissance de la franc-maçonnerie, les éditeurs cherchent à élargir leur lectorat et à donner un coup de jeune à l’image véhiculée par l’ordre maçonnique.

"Il nous faut sortir de ce milieu fermé, renouveler notre proposition éditoriale, faire des ouvrages plus didactiques, aller chercher le public ailleurs que dans les loges." Bernard de La Faverie, Dervy - Photo OLIVIER DION

La franc-maçonnerie a le vent en poupe. Après le succès de l’exposition qui lui a été consacrée en 2016 à la Bibliothèque nationale de France, elle fêtera son 300e anniversaire en 2017. De nombreux colloques sont prévus et les livres sur le sujet commencent à abonder en librairie. Spécialisé dans cette thématique, Dervy publiera en mai prochain le livre officiel du tricentenaire illustré par l’enlumineur Jean-Luc Leguay. Mais avant cette parution, dès novembre, la maison prévoit deux ouvrages : Les outils philosophiques du franc-maçon de René Rampnoux et Philosophie de l’initiation de Bruno Pinchard. Cet anniversaire est aussi l’occasion pour les éditeurs de revenir sur les origines de l’ordre avec trois titres qui viennent de paraître : La franc-maçonnerie au cœur de la République : de 1870 à nos jours de Jean-Paul Lefebvre-Filleau (De Borée), Franc-maçonnerie & histoire de France (L’Opportun) et Histoire de la franc-maçonnerie d’Emmanuel Thiébot (Ouest-France). Plusieurs beaux livres sont également prévus autour de l’événement dont un ouvrage sur la faïence maçonnique au XVIIIe siècle publié par Dervy en partenariat avec le musée de la Franc-maçonnerie (mars) et un livre illustré sur les temples maçonniques en France (fin 2017).

Vulgariser les symboles

Loin de l’image hermétique qui lui est associée, le segment joue la transparence et lève le voile sur ses pratiques pour tenter de séduire un public plus large avec une production destinée aux non-initiés comme les guides, dictionnaires thématiques ou les coffrets. L’objectif est de vulgariser. Pour Bernard de la Faverie, directeur éditorial de Dervy, c’est devenu indispensable. "Les maçons ne sont pas de grands lecteurs : sur 200 000 francophones, peut-être 5 000 sont des acheteurs réguliers d’ouvrages de franc-maçonnerie", observe l’éditeur. "Il nous faut sortir de ce milieu fermé, renouveler notre proposition éditoriale, faire des ouvrages plus didactiques, aller chercher le public ailleurs que dans les loges", poursuit-il. Lancée dans cette optique, la collection de petits livres "Les outils maçonniques du XXIe siècle" rencontre un beau succès en librairie : son titre phare, Planches : comment les réussir ?, s’est écoulé à 12 000 exemplaires depuis sa parution en 2013. Surpris par les belles ventes de ses trois cahiers de vacances des francs-maçons (5 000 exemplaires par titre), Dervy réitérera l’expérience en 2017. Innovant, l’éditeur lancera également en fin d’année son premier jeu de l’oie Le temple secret : découvrez l’univers de la franc-maçonnerie en plus de 200 questions, réalisé par Jacques Ravenne et Laurent Kupferman. Les Puf viennent de leur côté de publier la deuxième édition de leur "Que sais-je ?" sur la franc-maçonnerie, tandis que L’Harmattan a édité en mai dernier La franc-maçonnerie : ce qu’il faut savoir de Michel Meley. Dévoilant les arcanes de l’organisation secrète, Infini Découverte a récemment lancé une Histoire secrète de la franc-maçonnerie : rites, symboles, complots, et Archibooks un dictionnaire intitulé Les 101 mots de la franc-maçonnerie. Après Parlez-vous le franc-maçon ? Les langages symboliques de la franc-maçonnerie, où Pierre Pelle Le Croisa explique au néophyte le sens et la logique des formules, Dervy publiera en janvier 2017 La franc-maçonnerie en questions de Guy Chassagnard. A la même période, Bréal annonce La franc-maçonnerie, un guide complet sur l’organisation, les principes et l’esprit de la franc-maçonnerie signé François Cavaignac.

Planches maçonniques

Premier roman graphique sur le segment, Le livre du franc-maçon : la traversée du miroir, prévu en février 2017 chez Dervy, s’annonce comme un petit événement. Signé par le dessinateur de presse Jakin BD, qui a participé aux collectifs Les autres gens chez Dupuis et A vous Cognacq-Jay ! chez Delcourt, cet ouvrage illustre de manière très contemporaine les étapes marquantes de l’entrée en maçonnerie. Ce livre d’images muettes constitué de soixante-six planches en noir et blanc décrit, pas à pas, l’initiation au degré d’Apprenti, l’élévation au degré de Compagnon et l’exaltation au degré de Maître. Réalisé dans l’esprit du Mutus liber, un recueil de planches de philosophie hermétique paru en 1677, il propose une illustration de la démarche initiatique. Présenté par l’éditeur comme "un support à la méditation, à la réflexion et à l’interprétation de l’initié", le livre est préfacé par le poète Jacques Viallebesset.

Meilleures ventes : un secteur aux anges

Editeur poche de Deepak Chopra, Doreen Virtue et Thich Nhat Hanh, superstars de l’ésotérisme et de la spiritualité, J’ai lu domine le Top 50 avec pas moins de 35 titres, dont 6 sur les anges. L’angéologie fait recette avec des ouvrages comme Les familles d’âmes de Marie-Lise Labonté (12e place), Communiquer et guérir avec les anges (31e), Enquête sur l’existence des anges gardiens (36e) ou Messages de vos anges de Doreen Virtue (37e).

Porteur, le thème de la vie après la mort irrigue aussi les meilleures ventes : Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà de Jean-Jacques Charbonier (J’ai lu) décroche la 18e place tandis que le recueil Expériences de mort imminente de Patrick Theillier, publié par Artège, se hisse en 21e position. Nouveau grand prêtre de l’au-delà, le journaliste Stéphane Allix s’offre la première place du classement avec Le test : une expérience inouïe, la preuve de l’après-vie ? publié par Albin Michel. Repris par J’ai lu, son précédent ouvrage La mort n’est pas une terre étrangère se positionne 24e. La médium Patricia Darré illumine quant à elle le Top 50 avec trois poches (J’ai lu) : L’invisible et la science : quand les scientifiques rencontrent l’au-delà monte sur la deuxième marche du podium tandis qu’Un souffle vers l’éternité et Les lumières de l’invisible se placent en 5e et en 6e position. Elle partage la vedette avec une autre médium, Geneviève Delpech, qui s’impose à la 9e place avec son autobiographie Le don d’ailleurs (Pygmalion).


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités