Dossier romance : Le retour des grands sentiments | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 07.02.2020 (mis à jour le 07.02.2020 à 13h30) Romance

Dossier romance : Le retour des grands sentiments

Les cadenas du pont des arts - Les cadenas du pont des arts - Romance - Photo OLIVIER DION

En l'absence de nouveaux sous-genres qui leur ouvraient d'autres voies, les éditeurs de romance, aiguillonnés par l'autoédition, misent à la fois sur la romance historique et sur un feel-good très contemporain. _ par

Stable mais mouvant. » C'est ainsi qu'Arthur de Saint Vincent, directeur général de Hugo et Cie, décrit le marché de la romance. « Les lectrices se déplacent vers l'autoédition qui prend de l'ampleur et des parts de marché à l'édition traditionnelle », observe-t-il (voir aussi p. 80). Pour l'année 2019, le segment est en recul de 2,7 % en nombre d'exemplaires v endus mais en légère hausse en valeu

Lire la suite (10 900 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre