Dossier

Dossier Santé et bien-être : le naturel revient au galop

Dossier Santé et bien-être : le naturel revient au galop

Pratiquant de qi gong - Photo OLIVIER DION

Dossier Santé et bien-être : le naturel revient au galop

Le scandale du Mediator et la multiplication des affaires sanitaires contribuent à faire sortir les médecines alternatives de la marge. Les éditeurs cherchent dès lors à apporter des outils aux lecteurs qui se veulent plus actifs dans la prise en charge de leurs affections.

J’achète l’article 4.5 €

Par Anne Ducrocq,
Créé le 27.05.2015 à 18h32 ,
Mis à jour le 29.05.2015 à 14h04

Fiasco de la vaccination contre la grippe A, scandale du Mediator... Les affaires sanitaires se sont succédé sans qu'on en tire des leçons de modestie et d'ouverture, au point d'éveiller la méfiance des Français à l'égard des médicaments - dont nous consommons tout de même en moyenne une boîte par semaine ! - et des médecins. Dans le même temps, selon un sondage CSA pour Europ Assistance paru le 30 septembre 2011, 29 % des Français renoncent à des soins médicaux, notamment des soins courants, pour des raisons économiques, contre 23 % en 2010 et 11 % en 2009. Ce n'est pas un hasard si le pharmacologue Jean-Paul Giroud a déjà vendu en un trimestre 5 500 exemplaires de Médicaments sans ordonnance, les bons et les mauvais ! (La Martinière Atelier pratique), tandis que Plon publie en novembre Le livre noir des médicaments de Patrick Jean-Baptiste.

"On a avalé trop de cochonneries. Les gens ne sont plus dupes, ils ont envie d'être partie prenante dans le processus de leur guérison. C'est pourquoi on souhaite leur donner des armes et une nouvelle vision de la santé." LAURE PAOLI, ALBIN MICHEL- Photo OLIVIER DION

Parallèlement, une étude menée pendant plus de vingt ans sous l'autorité du directeur de l'unité de recherches pharmaco-épidémiologie de l'Inserm à Bordeaux fait l'effet d'une "vraie bombe" selon les médecins. Il révèle que les benzodiazépines (antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères) augmenteraient de 50 % le risque de contracter une maladie neurodégénérative, dont l'incurable maladie d'Alzheimer. Ce problème de santé publique devrait aussi rapidement générer des livres d'actualité et de fond dans un pays qui était encore, il y a deux ans, "le champion d'Europe" des "pilules du bonheur" - nous sommes désormais en troisième position...

"Quand le livre s'accompagne d'un DVD avec une approche médicale, le prix peut monter à 24 euros sans problème, car c'est un livre à pratiquer." GUY TRÉDANIEL, ÉDITEUR- Photo OLIVIER DION

Les éditeurs, en particulier quand ils ont fait des médecines douces leur credo, sont bien placés pour répondre à ces inquiétudes. La santé naturelle, encore innovante, pour ne pas dire marginale, il y a dix ans, est devenue un sujet généraliste qui trouve sa place sous diverses formes dans les officines comme dans les hypermarchés. Les médecines complémentaires ont encore de très beaux jours devant elles. Les ventes d'ouvrages de fond - et le secteur vit d'abord sur le fond, comme en témoigne notre palmarès des meilleures ventes p. 66) - le soulignent. Chez Leduc.s, Ma bible des huiles essentielles, de Danièle Festy, sort à 35 000 exemplaires chaque année. L'équilibre acido-basique, du naturopathe Christopher Vasey, en est à sa troisième édition : Jouvence a su de nouveau établir des ponts entre des approches différentes. La prise de conscience de cet équilibre instable de notre organisme intéresse de plus en plus de lecteurs. Anne Dufour, auteure phare de Leduc.s, vient d'ailleurs de publier un très complet Grand livre de l'équilibre acido-basique. Moins spectaculaire mais tout aussi significatif, le succès des livres de Michel Dogna, chez Trédaniel, qui apparaissent comme des valeurs sûres : Pratique de la cure Gerson et Kelley (une cure de jeûne pour renforcer l'immunité, une niche sans concurrence) se vend à 5 000 exemplaires par an, tout comme Prenez votre santé en main, du même auteur.

"En santé, les gens ne passent plus aussi volontiers à l'acte d'achat. Désormais, il y a énormément de ressources en accès gratuit." PIERRE-JEAN FURET, HACHETTE PRATIQUE- Photo OLIVIER DION

MÉDECINES DOUCES CONTRE MÉDECINES DOUTEUSES ?

Tous les thèmes "alternatifs" ont été développés sur le plan éditorial, de la phytothérapie à l'homéopathie en passant par l'aromathérapie, qui a plus que jamais le vent en poupe. Le guide de l'olfactothérapie, de Guillaume Gérault et Jean-Charles Sommerard, vient de paraître chez Albin Michel ; Ménopause et huiles essentielles, de Danièle Festy, est attendu chez Leduc.s. Au Chêne, un beau coffret de deux livres, Les plantes du bien-être, fera un cadeau de Noël tout trouvé. Trois titres parmi des dizaines d'autres en ce moment.

Les éditeurs ont pris acte du fait que les patients ont désormais besoin d'être actifs. "On ne ménage pas nos montures ! Il faut prendre conscience de la complexité de la mécanique de notre corps et en prendre davantage soin. On a avalé trop de cochonneries. Les gens ne sont plus dupes, ils ont envie d'être partie prenante dans le processus de leur guérison. C'est la raison pour laquelle on souhaite leur donner des armes et une nouvelle vision de la santé », souligne Laure Paoli, directrice du département livres pratiques chez Albin Michel. Dans cet esprit, elle publie Comprendre les messages de nos articulations, de l'ostéopathe Jean-Pierre Barral, au mois d'avril.

Dans Périnée, arrêtons le massacre ! (Marabout, octobre dernier), le docteur Bernadette de Gasquet - auteure d'Abdominaux : arrêtez le massacre ! 30 000 exemplaires vendus depuis avril 2009 - s'attaquait à un sujet délicat, celui de l'incontinence, qui touche trois millions de femmes. Dans Coaching diabète (Josette Lyon), le docteur Valérie Foussier se transforme en coach pour rendre autonomes les trois millions de personnes atteintes de diabète 1 ou 2. "Quand le livre est accompagné d'un DVD avec une approche médicale, le prix peut monter à 24 euros sans problème, car c'est un livre à pratiquer », estime Guy Trédaniel. Et il sait de quoi il parle puisqu'il a vendu 15 000 exemplaires d'A la découverte du qi qong (DVD, 24,90 euros) d'Yves Réquéna (et 40 000 exemplaires du livre).

Les éditions Thierry Souccar, qui ont toujours cherché à publier des ouvrages qui dénoncent les mensonges ainsi que les propagandes et mettent la guérison à la portée de tous, viennent de sortir un titre sur une maladie "invisible" et invalidante : Fibromyalgie, un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être, de Jean-Paul Curtay. La gestion du stress y tient une place prépondérante. Cinq disciplines validées scientifiquement - nutrithérapie, sophrologie, musicothérapie, cohérence cardiaque et cure thermale de rhumatologie se complètent... Au Cherche Midi, dans L'Everest, le cancer, la vie (octobre dernier), Gérard Bourrat, qui a tenté l'ascension de l'Everest trois semaines après avoir été opéré d'un cancer et qui a couru le marathon des Sables six mois après avoir été amputé des doigts et des orteils, explique comment surmonter les difficultés de la vie en se fixant des objectifs... On sait en effet désormais que renouer avec le bien-être permet d'améliorer son état de santé. Le segment de marché "santé-bien-être-développement personnel", en liant corps et psyché, n'a jamais eu autant de succès.

INATTENDU OU DÉCALÉ

Même s'ils marquent un peu le pas par rapport à la spectaculaire année 2010, les régimes demeurent porteurs, et les premières places restent occupées par Flammarion et sa filiale J'ai lu avec les livres de Pierre Dukan, imbattable auteur aux 12 millions de livres vendus, et ceux de Jean-Michel Cohen, autre étoile maison. Le docteur Delabos est le seul auteur d'une autre maison (Albin Michel) à avoir réussi à s'emparer, dans leur sillage, d'un créneau stable et solide (800 000 exemplaires vendus, tous titres confondus).

Certains éditeurs tentent de prendre pied sur ce segment difficile en jouant des cartes inattendues éditorialement ou décalées. Chez First, en février, Le régime forking s'appuie sur une méthode ludique mais efficace conçue par le nutritionniste Jean-Michel Borys : on dîne uniquement à la fourchette (fork en anglais) et on oublie le couteau, la cuillère ou les doigts ! Exit donc les saucissons ou les pâtes à tartiner, les bouchées pleines de sauce et les glaces. Chez Hachette, qui lance en 2012 une collection de Box santé-bien-être avec six titres, la Slim Box comprendra non seulement un programme amaigrissant, mais aussi une petite boîte de messages d'encouragements pour ne pas céder à la tentation. Et pour maigrir décalé, Au régime sexe (First), écrit par Frédéric Mompo, un ancien Mr Galaxy et Mr Univers, prône de fondre... de plaisir, avant (on fait les courses pour un dîner en amoureux, on s'épile, on fait le ménage), pendant (les 69 positions ne grillent pas le même nombre de calories) et après l'amour (on fume une cigarette). A paraître en janvier.

Au-delà des régimes d'un temps, le secteur doit beaucoup à David Servan-Schreiber. Ce "prophète du bien-être" a modifié l'approche de la maladie et rendu au patient toute sa place et sa responsabilité. Il a aussi remis la question de l'alimentation au coeur du débat de la santé. Guérir, en 2003, et Anticancer, en 2007, se sont vendus respectivement à plus d'un million d'exemplaires et près de deux millions d'exemplaires, et ils ont été traduits en 40 langues. Son sobre livre d'adieu, On peut se dire au revoir plusieurs fois, s'est déjà vendu à plus de 250 000 exemplaires en trois mois. Après tous les tapages médiatiques, on revient tout simplement au bon sens d'Hippocrate : "Que ta nourriture soit ton remède, et ton remède ta nourriture."

Les régimes restrictifs, eux, ont vécu, certains ayant même prouvé leur nocivité pour la santé. L'heure est (re)venue à la question des justes combinaisons alimentaires : la question n'est plus seulement de maigrir, mais d'opter pour des assiettes santé équilibrées et personnalisées. Le développement des intolérances alimentaires et des allergies face auxquelles la médecine se révèle souvent impuissante conforte encore cette tendance >au "manger équilibré".

MARCHÉ TRÈS CADRÉ

Ceci n'est pas... un régime, de deux auteurs militants, le docteur Lylian Le Goff et Laurence Salomon (Marabout), dont le programme alimentaire repose sur une alimentation saine et non raffinée, s'est ainsi vendu à 17 000 exemplaires. Dans la même veine, on peut signaler Je maigris sain, je mange bien, le régime chasseur-cueilleur du XXIe siècle par le docteur Laurent Chevallier (Fayard). Toujours à propos de la santé dans l'assiette, en 2012, Larousse annonce des projets de guides autour des aliments qui nous veulent du bien, ou encore un nouveau titre du docteur Florence Solsona - auteur cette année de La soupe minceur : le régime de celles qui ont toujours faim -, qui délivrera des sortes d'"ordonnances alimentaires" en fonction de sa psychologie ou de sa morphologie.

Leduc s., dont l'ADN a été marqué par son premier livre, publié en 2003, Aliments santé d'Anne Dufour, explore pour sa part l'alimentation sans gluten avec plusieurs titres. Un livre de référence est notamment prévu pour 2012. De même, chez Albin Michel, la collection "Les secrets de santé" aborde des sujets comme L'alimentation anti-inflammatoire ou, au printemps prochain, L'alimentation vivante, qui traitera des graines germées. Le sujet semble inépuisable : aux éditions La Plage, par exemple, Cécile et Christophe Berg donnent astuces et recettes dans J'arrête de saler !, tandis que, chez Terre vivante, on apprend à cuisiner des produits fermentés dans Des aliments aux 1 000 vertus, ou encore à créer des boissons saines. Entre santé et gastronomie, le coeur ne balance plus. Pour prendre un peu de hauteur et comprendre le rapport que nous entretenons avec la nourriture, du retour au "terroir" à la passion gastronomique, de la folie "bio" à la question de l'obésité, Bruno Parmentier plaide de son côté pour Manger tous et bien (novembre, Seuil).

Autre paquebot du secteur santé, le segment de la grossesse a un peu perdu de son dynamisme. Cela n'empêche pas Le grand livre de ma grossesse, du professeur Jacques Lansac (Eyrolles), challenger courageux sur un marché très cadré, de réaliser un très beau score avec plus de 8 000 exemplaires vendus, loin derrière l'indétrônable Laurence Pernoud, chez Horay, mais devant Elever bébé, de Marcel Rufo (Hachette). En marge, une niche se creuse, celle des livres liés aux problèmes de fécondité. Si tout le monde sait comment ne pas faire d'enfant, la dynamique s'est aujourd'hui inversée : en France, un couple sur sept rencontre des difficultés à procréer, et 40 000 couples, chaque année, consultent pour une assistance médicale à la procréation. Un livre très attendu, qui ne néglige pas non plus l'approche coaching, vient de paraître chez Hachette : Un enfant, enfin !, du professeur René Frydman, "père médical" d'Amandine, le premier bébé-éprouvette en 1982. Cinq cents pages de référence, en partenariat avec Aufeminin.com, avec des vidéos intégrées que l'on peut lire sur son téléphone portable.

Un enfant n'arrive plus par la force des choses, c'est aujourd'hui un choix, un projet décidé, auquel il faut préparer son corps et son couple. Chez Marabout, le professeur François Olivennes, spécialiste des recherches sur la procréation et des questions de fertilité a publié à la rentrée Tout ce qu'il faut savoir avant une grossesse.

PETITS PRIX ET VENTE EN LIGNE

"En santé, les gens ne passent plus aussi volontiers à l'acte d'achat. Désormais, il y a énormément de ressources en accès gratuit", constate cependant Pierre-Jean Furet, directeur éditorial d'Hachette Pratique. De fait, selon un sondage Ipsos de janvier 2011, 59 % des Français cherchent des conseils sur Internet, mais seulement un quart prend le soin de vérifier la validité des informations recueillies. Dans ce contexte, "en vingt ans, les prix n'ont quasiment pas augmenté alors que le coût de la vie s'est multiplié par trois", déplore Guy Trédaniel, directeur des éditions du même nom. 39 des 50 meilleures ventes de livres des douze derniers mois affichent un prix de vente public inférieur à 8 euros. En 2011, le réalisme prime, même si, en dehors de la grande distribution et des commerces spécialisés, les petits prix ne font pas forcément bon ménage avec la rentabilité. Les éditeurs sont emportés dans une course au thème original, à la façon de le vendre et de le présenter, jouant sur les prix et les formats. Dans ce contexte, peu de nouveautés parviennent à se distinguer et à sortir du lot. Sur 813 titres au cours des huit derniers mois, excepté ceux de Pierre Dukan, 15 seulement - dont cinq traitent de grossesse, trois de régime et trois de... tabac - ont dépassé les 10 000 exemplaires.

Les éditeurs enregistrent cependant une progression très récente de leurs ventes sur Internet, qui atteignent 16 %. Non seulement l'activité se développe d'année en année sur Amazon.com et Fnac.com, mais une myriade de sites spécialisés dans la santé, comme Brindille, provoquent désormais une explosion de la librairie en ligne. "Pour un diffuseur, cela exige une gestion très fine, car ce sont de petites quantités et cela demande des approvisionnements réguliers, explique Christine Sulyan, directrice commerciale de Dilisco. Il faut être très réactif. Internet concurrence les librairies, qui ne peuvent proposer une offre aussi exhaustive et qui manquent de visibilité : peu d'entre elles ont leur propre site Internet. Les libraires doivent reprendre la main, souhaite-t-elle. Ils font déjà des conférences et des dédicaces-débats qui dynamisent l'activité ; il leur faut désormais faire vivre le site des libraires qu'ils ont appelé de leurs voeux. » L'enjeu est de taille : si les librairies n'assurent que 30 % des ventes du secteur, d'après Ipsos, ce sont en effet les seules à faire de la prescription. En santé, cela fait la différence.

La santé en chiffres

"Malin", le succès surprise de Leduc.s

La collection lancée fin 2009 par Stéphane Leduc compte désormais 15 titres et 400 000 exemplaires vendus.- Photo OLIVIER DION

Certains succès ne s'annoncent pas. C'est le cas de la collection "Malin" des éditions Leduc.s, une véritable saga ! Lancée fin 2009 avec Le vinaigre malin, la collection compte aujourd'hui 15 titres (Le citron, Le bicarbonate, Le sel, L'huile d'olive...) et en est à 400 000 exemplaires vendus. L'idée de traiter de produits 100 % naturels, économiques, faciles à trouver et qui servent à l'hygiène comme à la santé était certes dans l'air du temps. Jouvence ou les éditions du Dauphin l'avaient déjà explorée au cas par cas. Mais Stéphane Leduc a fait exploser les ventes en la formalisant dans une collection à 5,90 euros.

Photo DR

Le succès est arrivé au bout d'un an et quelques titres seulement. Les libraires, qui ont commencé doucement à repérer la collection à ses couvertures très marketing à l'aspect boîte de macarons, aux couleurs vives et fraîches, en ont fait un coup de coeur. Début juin 2010, le magasin Leroy Merlin d'Isneauville, près de Rouen, commandait 3 titres en 10 exemplaires. Trois semaines plus tard, ce sont 1 530 "Malin" qui avaient été commandés dans 34 Leroy Merlin, avant que le phénomène ne gagne tous les autres magasins de l'enseigne, assurant la mise en orbite de la collection.

Le citron malin, de Julie Frédérique (90 000 exemplaires), ainsi que Le bicarbonate malin et Le vinaigre malin, de Michel Droulhiole (80 000 exemplaires), jouent le rôle de locomotives. Le premier est magique pour l'anémie, les rhumes ou l'herpès. Le second soulage notamment les aigreurs d'estomac. Le troisième agit particulièrement sur les articulations douloureuses et les maux de tête, et constitue un véritable partenaire minceur.

Comme les "Petits cahiers d'exercice" de Jouvence, la collection inspire largement les concurrents. First, Eyrolles, Presses du Châtelet, Marabout, Hachette... tous ont emboîté le pas à Leduc.s. Larousse, par exemple, a créé une collection dans le même esprit, "Les secrets de", mais avec une couverture nostalgique, à l'ancienne, et des titres à un euro de moins. Chez Trédaniel, c'est l'inverse : Magique bicarbonate, paru en mai, est plus complet mais plus cher (13,90 euros). Il marche aussi. Quand les vents sont favorables...

AU JEU DES CHAISES MUSICALES

Valérie de Sahb arrive chez First...- Photo OLIVIER DION

L'année 2011 est l'occasion d'un mouvement d'éditeurs significatif au sein des maisons de référence du secteur santé et bien-être. Aurèle Cariès devient directrice éditoriale livres illustrés et livres pratiques chez Flammarion, tandis que Valérie de Sahb entre chez First, où elle prend la direction du pôle pratique et beaux livres First et Gründ. Chez Larousse, Catherine Delprat devient directrice éditoriale du département pratique. Enfin, la marque Médicis-Entrelacs, et avec elle son directeur Bernard Renaud de la Faverie, entre dans le pool Trédaniel.

... et Catherine Delprat devient directrice éditoriale du pratique chez Larousse.- Photo OLIVIER DION

La pensée positive pour faire oublier la crise

 

De la "boîte à kifs" aux "émotions qui guérissent" et autres "exercices d'émerveillement", la morosité du climat relance une production qui fait du bonheur un objectif simple à la portée de chacun.

 

La tendance : obtenir la vie que l'on désire tout en restant présent à celle que l'on a déjà.- Photo OLIVIER DION

En développement personnel, il faut plus que jamais un auteur », rappelle Claudia Trédaniel. Florence Servan-Schreiber, 20e meilleure vente des douze derniers mois sur le secteur santé, n'a cependant pas seulement un nom qui sonne bien. Elle a aussi trouvé un concept en phase avec la morosité ambiante, appuyant sur le bouton magique de la pensée positive avec un titre "gonflé" qui soulève les montagnes : son Trois kifs par jour (Marabout) s'est vendu à 25 000 exemplaires. La bonne idée est déclinée pour la fin d'année en Boîte à kifs qui inclut le livre et un carnet de kifs pour s'exercer à la gratitude. Un CD avec des méditations de gratitude est également prévu au printemps 2012. Formée à l'école de la psychologie positive, elle plaide que plus le climat est morose, plus la recherche du bonheur ressemble à une quête du Graal à laquelle il nous faut participer pleinement. L'idée d'avoir la vie que l'on désire en étant présent à celle que l'on a devient tendance. Mettre en pratique le pouvoir du moment présent d'Eckhart Tollé (J'ai lu) est aussi parti à plus de 25 000 exemplaires. Dans Les 3 émotions qui guérissent (Thierry Souccar), Emmanuel Duquoc propose de découvrir trois émotions positives guérisseuses du corps et de l'âme, la gratitude, la foi et la compassion. L'ingratitude est passée de mode : on essaie d'élever son niveau d'échanges avec la vie, avec soi-même et avec les autres.

LE BONHEUR PAR L'EXERCICE

"Au lieu de ne voir en l'être humain que des manques et des défauts, il paraît urgent de rappeler que nous sommes les détenteurs d'un potentiel extrêmement positif », résume simplement Thierry Janssen, qui a publié en septembre dernier Le défi positif : une autre manière de parler du bonheur et de la bonne santé (Les Liens qui libèrent). Dans la même veine, Jouvence, qui vient d'éditer un Petit cahier d'exercices de la simplicité heureuse, annonce pour février Un petit cahier d'exercices d'émerveillement : le bonheur appartient à ceux qui savent le voir. Pour ceux qui ne savent pas comment s'y prendre, Le secret des immortels : 8 principes pour être heureux (La Martinière Atelier pratique) de Serge Augier, paru en septembre, propose une application de la voie taoïste dans le monde contemporain avec des exercices simples pour se mettre face à ses limites et les dépasser. Les "indécrottables" grises mines pourront quant à elles potasser Le bonheur pour les nuls à paraître au printemps 2012 chez First, qui a vendu en un an 15 000 exemplaires de La pensée positive pour les nuls. Ou ouvrir Opération bonheur de Gretchen Rubin ("Esprit d'ouverture" chez Belfond en novembre) : l'auteure y propose un programme d'un an pour mettre en oeuvre ses bonnes résolutions, détaillant comment apprendre à chanter, à ranger ses placards, à lire Aristote et être heureux... Petits pas après petits pas.

La loi d'attraction - la pensée crée, il suffit de "passer commande à l'univers" - est un autre champ récemment ouvert par Esther et Jerry Hicks (La loi de l'attraction, Trédaniel, 15 000 exemplaires) et par Le secret de Rhonda Byrne (désormais chez Trédaniel, en partage de droits pour la France avec Un monde différent). Elle revient sous une nouvelle forme cette année avec un livre au titre exotique, Ho'oponopono (Jouvence, 15 000 exemplaires depuis mars), une tradition de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Il s'agit de se relier à l'"Energie d'Amour universel" pour nettoyer les mémoires des programmes inconscients qui font souffrir. Chez Exergue, c'est Transurfing, un terme proposé par le physicien russe Vadim Zeland, qui crée la surprise en se vendant à 6 000 exemplaires. Il en sort 250 exemplaires par mois. L'auteur nous apprend que nous pouvons créer nous-mêmes la réalité que nous souhaitons et que nous aimons. Pour cela, il suffit d'appliquer une technique simple et rigoureusement scientifique, fondée sur les lois de la physique quantique. Le tome 3 est prévu pour février. Toutefois, ceux qui estiment avoir fait le tour des impasses du développement personnel pourront opter pour L'homme de sable : pourquoi l'individualisme nous rend malades de Catherine Ternynck (Seuil, octobre).

LIVRES LUDIQUES, JEUX ET ZEN-BUSINESS

Comme le bonheur se vit mieux à plusieurs, Marabout lance ses premières boîtes de jeux de développement personnel. "C'est une façon de transposer notre petite expérience du jeu et des boîtes à un domaine qui compte pour nous, et sur des thèmes qui permettent de partager avec un pacte fort de sincérité », souligne Hélène Gédouin. Parle-moi de toi et Zen/Pas zen (10,90 euros) ont paru fin août. Premier tirage : 10 000 exemplaires. Chez Hachette Pratique, la Power Box propose un livre sur la positive attitude et deux tampons encreurs "I'm the best" et "Think positive". Emile Coué sort de la boîte ! Au Souffle d'or, dont les jeux de développement personnel à valeur ajoutée sont l'une des spécificités, Yves Michel poursuit sur sa trajectoire : en 2011, après Le jeu des miroirs (29,90 euros) pour découvrir la richesse de son vrai visage, il vient de lancer un Tribal Tarot (35 euros) pour réveiller ses énergies primordiales.

"Nous sentons que le secteur du développement personnel est frémissant. Aussi, nous investissons le champ de façon offensive avec dix titres en 2012 », annonce Pierre-Jean Furet, directeur éditorial d'Hachette Pratique. Il lance deux nouvelles collections à 7,90 euros : la "Bibliothèque Hachette du bonheur", orientée vers le développement personnel avec Imparfaite j'assume ou Couple longue durée mode d'emploi ; et la "Bibliothèque Hachette de la réussite", plus tournée vers l'épanouissement dans la vie professionnelle avec Market yourself : le guide du faire-savoir ou encore Révoltez-vous : le petit guide de la désobéissance salariale.

Toujours sur les traces d'Indignez-vous ! de Stéphane Hessel, Jouvence propose le Petit manifeste du rebelle engagé et le Petit cahier de désobéissance civile. L'éditeur suisse qui a secoué le marché avec ses Petits cahiers d'exercices vendus en exclusivité dans sept pays prépare pour le 1er semestre 2012 une nouvelle forme de Petits cahiers. "Les deux premiers titres seront en lien avec la santé. Nous allons recréer une distance avec ceux qui nous copient », s'amuse, très secret, Jacques Maire. En octobre, la maison a également lancé un nouveau concept avec La loi de la gravité n'est pas à prendre à la légère : le petit lâcher-prise illustré. Texte et bande dessinée s'enrichissent mutuellement, pour aider le lecteur à surmonter certains obstacles.

Mais comme nombreux sont celles et ceux qui veulent avancer dans la force et la positivité au-delà des modes éditoriales, Marabout frappe un grand coup avec un intemporel Eloge de la faiblesse d'Alexandre Jollien, à 3,90 euros, pour faire du bien à tous les publics (premier tirage : 85 000 exemplaires ; mise en place : 54 000 exemplaires). Un livre rare, simple, profond, accessible où la faiblesse n'est plus une honte ou un problème à dépasser, mais un chemin de vie.

Bis repetita

Vive les long-sellers ! 30 des 50 meilleures ventes de livres de santé, bien-être et développement personnel, entre septembre 2010 et août 2011, figuraient déjà dans notre palmarès il y a un an. Mieux : les 4 premiers au palmarès sont exactement les mêmes que l'an dernier, et les 5e et 6e titres classés se sont contentés d'intervertir leurs places. Le petit prix, aussi, règne plus que jamais en maître : seules 13 des 50 meilleures ventes, dont deux coffrets, affichent un prix égal ou supérieur à 15 euros, contre 16 un an plus tôt.

Les titres de développement personnel, portés par Louise Hay, Isabelle Filliozat, Rosette Poletti, Daniel Goleman, Eckhart Tolle ou Dominique Loreau, font une percée, jusqu'à représenter un tiers des meilleures ventes. Le segment de la grossesse et de la petite enfance renforce ses positions avec 11 titres, soit 2 de plus que l'an dernier, avec toujours les poids lourds de Laurence Pernoud, Marie-Claude Delahaye et Marcel Rufo, mais aussi une petite poignée de nouveautés. A l'inverse, après un pic en 2010 et en dépit des positions conservées sur le podium de tête par les trois best-sellers de Pierre Dukan, la diététique marque le pas, avec seulement 8 titres au palmarès, toujours signé Dukan, Jean-Michel Cohen et Alain Delabos, contre 12 un an plus tôt.

Treize éditeurs sont représentés au classement, dominé par Marabout (13 titres) même si J'ai lu (9 titres) est mieux représenté en tête de liste. Hachette Pratique et First placent chacun 5 titres ; Pocket, Le Livre de poche et Jouvence, 3. Flammarion, Horay et Leduc.s sont représentés par deux titres ; Le Cherche Midi, Les Arènes et Quintessence, par 1.

Les dernières
actualités