Edition

Editis : la maison Récamier dévoile son logo et ses ambitions

Editis : la maison Récamier dévoile son logo et ses ambitions

Hommage à la femme de lettres du début du XIXe siècle et clin d’œil à l’assise de style Directoire : les éditions Récamier de Céline Thoulouze s’installent dans le paysage de la rentrée littéraire.

 

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 23.06.2023 à 17h52 ,
Mis à jour le 28.06.2023 à 11h30

Un « R » couché formant un canapé bleu-gris au-dessus de la dénomination « Éditions Récamier » : la dernière-née des maisons d’édition de littérature générale d’Editis, dont la création a été annoncée en mars, a dévoilé son identité visuelle.

« Devant une page blanche »

La maison est dirigée par Céline Thoulouze, ancienne directrice générale de Plon dont le catalogue est désormais entièrement sous la direction de Lise Boëll. « Après avoir fêté mes 20 ans d’édition passés dans de prestigieuses maisons telles que Sabine Wespieser éditeur, Fleuve éditions, Belfond et Plon, est venu le jour où la vie m’a conduite, avec mes auteurs et mon équipe, à avoir l’immense privilège d’être à mon tour devant la page blanche afin d’écrire l’histoire d’une toute nouvelle maison d’édition », a déclaré cette dernière en propos liminaire à la présentation des éditions Récamier. L’équipe devrait réunir sept personnes autour d'elle et de son adjointe Nathalie Caume.

Céline Thoulouse Récamier
Céline Thoulouze, directrice générale des éditions Récamier - Photo CA

Style Directoire, résistance et fidélité

« Personnellement, c’est allongée que je préfère lire, en particulier sur une méridienne », poursuit Céline Thoulouze dans son explication de dénomination, dont un ami lui souffle le nom d’un type d’assises particulières : les récamiers. Celles-ci de style Directoire ont été baptisées en hommage à la femme de lettres Juliette Récamier (1777-1849), immortalisée sur l’une d’entre elle par le peintre David en 1800.

« Cette amoureuse des arts et des lettres, commente Céline Thoulouze, médiatrice dans l’âme qui aimait créer des ponts entre les êtres, fidèle à ses amis, engagée et résistante… sous quel autre patronage aurions-nous pu nous placer ? » Le nom n’est pas déposé : les éditions Récamier sont créées.    

Un introuvable de Françoise Bourdin

La maison compte publier une vingtaine d’ouvrages lors de leur première année (voir ci-après), dont le prochain roman de Karine Giébel en janvier 2024, après celui de Raphaëlle Giordano, Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière et la réédition d’un introuvable de Françoise Bourdin, De vagues herbes jaunes, en octobre.

L’équipe a présenté deux de ses premiers ouvrages à paraître à la rentrée littéraire à des libraires dans plusieurs villes de France tout au long du mois de juin et devrait reprendre ce tour après l’été.

À paraître aux Éditions Récamier

Les dernières
actualités