Crise sanitaire

Emmanuel Macron reconfine la France en avril

Emmanuel Macron le 31 mars 2021 - Photo OLIVIER DION

Emmanuel Macron reconfine la France en avril

Emmanuel Macron a annoncé un confinement, moins strict que celui du printemps 2020, de quatre semaines.

Par Vincy Thomas,
Créé le 31.03.2021 à 21h02,
Mis à jour le 31.03.2021 à 22h00

Pas un mot pour Roselyne Bachelot, mais une petite conclusion autour de la culture, de l'événementiel, du sport, des bars et des restaurants. Dans son allocution du 31 mars 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, espère pouvoir rouvrir par étapes ces lieux à partir de la mi-mai, et plus certainement d'ici le début de l'été.

Pour le reste, entre des vaccinations qui doivent s'accélérer, un virus à multiples variants qui se propage très vite et des services de réanimation surchargés, le Président a été obligé de renforcer les mesures sanitaires pour quatre semaines: toutes les règles appliquées dans 19 départements sont étendues à l'ensemble du territoire hors Outre-Mer (fermeture des commerces non essentiels notamment, ce qui ne concerne pas les librairies), le couvre-feu à 19h est maintenu, les déplacements interrégionaux sont prohibés dès le 6 avril, sauf motif impérieux ou professionnel, le télétravail doit être appliqué systématiquement quand il est possible, au moins quatre jours sur cinq. 

Les habitants peuvent continuer de sortir de chez eux "sans aucune limitation de durée" dans un rayon limité à 10 kilomètres, et ce, sans attestation.

Le principal changement réside dans le calendrier scolaire (les vacances sont avancées de deux semaines, à partir du 9 avril, et uniformisées à toutes les zones). Les cours se feront à distance la semaine du 5 avril. La reprise se fera progressivement à partir du 26 avril.

Toutes les mesures de soutien économique (chômage partiel y compris pour les parents ayant des enfants scolarisés) sont prolongées.

Quant à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, elle est toujours hospitalisée, victime du virus depuis plus de dix jours et sous "oxygénothérapie renforcée" depuis six jours.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités