proclamation

Éric Chacour, lauréat du Femina des lycéens 2023

Eric Chacour - Photo Olivier Dion

Éric Chacour, lauréat du Femina des lycéens 2023

L’auteur québécois est récompensé pour son premier roman, Ce que je sais de toi, paru chez Philippe Rey. 

Par Éric Dupuy,
Créé le 28.11.2023 à 17h22

Les jeunes jurés du prix Femina des lycéens, réunis à l'Historial Jeanne d'Arc de Rouen, ont couronné Éric Chacour pour son premier roman Ce que je sais de toi, publié aux éditions Philippe Rey.

Déjà primé du prix Première Plume fin août, l’auteur québécois de 40 ans est le primoromancier qui a été le plus loin cette année dans les sélections des grands prix d’automne, jusqu’à finaliste du prix Renaudot après avoir été en 2e sélection du prix Femina. Publié en janvier dernier aux éditions Alto au Québec, le roman a également reçu la Bourse de la découverte de la Fondation Prince Pierre de Monaco en octobre, qui récompense un auteur francophone pour son premier ouvrage de fiction.

Né à Montréal de parents égyptiens, Éric Chacour est diplômé en économie appliquée ainsi qu'en relations internationales. Il est actuellement embauché dans le secteur de la finance. Son livre narre la vie d'un jeune médecin, Tarek, ayant repris le cabinet médical de son père dans la ville du Caire. Après avoir ouvert un dispensaire dans le quartier de Moqattam, il fait la connaissance d'Ali, un patient défavorisé qui ne tarde pas à changer sa vie. Le titre a dépassé les 25 500 exemplaires vendus, selon GFK.

Éric Chacour est le deuxième québécois récompensé en cette fin d'année après Kevin Lambert, lauréat de plusieurs prix, dont le Médicis, pour Que notre joie demeure (Nouvel Attila). Par ailleurs, le Québec est l'invité d'honneur du prochain Festival du livre de Paris.

Le prix Femina des lycéens a été lancé il y a huit ans. Il a réuni cette année 20 établissements scolaires et 16 librairies indépendantes. L’an dernier, le jury avait déjà couronné une primoromancière, Polina Panassenko, pour Tenir sa langue, paru aux éditions de l'Olivier. L’ouvrage s’est écoulé à près de 25 000 exemplaires en grand format, et a dépassé les 11 000 exemplaires en format poche depuis sa parution chez Points en septembre.

Les dernières
actualités