Prix littéraire

Erri de Luca et Sylvie Chalaye, lauréats des prix André Malraux 2020

Erri de Luca - Photo FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Erri de Luca et Sylvie Chalaye, lauréats des prix André Malraux 2020

Pour sa troisième édition, le prix littéraire a été attribué au romancier italien et à l'anthropologue française. Le jury demande à Emmanuel Macron de rouvrir les librairies au plus tôt.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 24.11.2020 à 12h54,
Mis à jour le 24.11.2020 à 13h56

Le 23 novembre, le jury du prix André Malraux a dévoilé ses lauréats, récompensés d’un prix doté de 1933 euros. 

Dans la catégorie de la fiction engagée, le prix a été décerné à l’écrivain italien Erri de Luca pour Impossible paru aux éditions Gallimard. Le jury salue l'écrivain qui en rappelant les vertus de l’engagement et de l’amitié, l'auteur "plonge magistralement le lecteur dans l’immense tragédie de la trahison d’une juste cause entre la fidélité à un idéal et la faiblesse des âmes mortes." Il succède à l’écrivain turc Ahmet Altan pour Je ne reverrai plus le monde (Actes Sud). 

Dans la catégorie de l'essai sur l'art, le prix célèbre cette année Sylvie Chalaye pour Race et théâtre : un impensé politique publié aux éditions Actes Sud. Le jury a été conquis par une enquête sur la condition noire dans le théâtre contemporain, qui "nous oblige à nous interroger sur nos propres impensés au moment où la société française semble découvrir ses propres fractures noires à la lumière de la situation américaine." Elle succède à Stéphane Lambert pour Visions de Goya, L’éclat dans le désastre chez Arléa

Le Prix André-Malraux a par ailleurs décidé de saluer le livre Malraux – histoire d’un regard de Jean-Yves Tadie (Gallimard) et Une farouche liberté de Gisèle Halimi, écrit avec Annick Cojean (Grasset), "qui rappelle le nécessaire combat des femmes pour leur liberté."

A l’occasion de la troisième édition, le jury a enfin tenu a rappeler la situation actuelle des fermetures des librairies. Il en appelle au Président de la République "pour qu’il annonce dans son allocution aux Françaises et aux Français la réouverture des librairies en France et un soutien aux auteurs." 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités