Fabrice Nicolino, Philippe Lançon, Riss et Simon Fieschi ne sont plus en danger | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec AFP, Le Monde, le 09.01.2015 à 17h06 (mis à jour le 09.01.2015 à 18h00) Charlie Hebdo

Fabrice Nicolino, Philippe Lançon, Riss et Simon Fieschi ne sont plus en danger

Philippe Lançon, prix Hennessy 2011 © DR

Les quatre hommes ont été grièvement blessés lors de l’attentat contre Charlie Hebdo.

Parmi les 11 personnes blessées mercredi 7 janvier lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, les quatre hommes les plus grièvement atteints sont encore hospitalisés. Les quatre blessés sont encore en situation d'urgence, mais leur vie nest plus en danger”, a affirmé vendredi 9 janvier le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve devant une centaine de préfets réunis place Beauvau.
 
Les journalistes Fabrice Nicolino et Philippe Lançon, ainsi que le dessinateur Riss sont donc saufs. Il en va de même pour le webmaster du journal, Simon Fieschi, bien que l’inquiétude persiste quant à son état de santé. Atteint à la colonne vertébrale, “il est plongé en coma artificiel et on craint pour sa mobilité”, précise Le Monde.
 
Fabrice Nicolino, l’“écolo” de la bande, a notamment collaboré aux magazines Terre sauvage, Géo et Politis, en plus de son rôle de conseiller pour les questions environnementales auprès du groupe Bayard. Il a publié de nombreuses enquêtes, dont Bidoche: lindustrie de la viande menace le monde (Les liens qui libèrent, 2009), Qui a tué l’écologie ? (Les liens qui libèrent, 2011) ou encore La faim, la bagnole, le blé et nous : une dénonciation des biocarburants (Fayard, 2007). L’équipe des Liens qui libèrent lui a rendu hommage dans un communiqué, se disant press(ée) de retrouver sa plume acérée et son énergie communicative”. La maison d’édition a aussi souligné son attachement à son “parrain, l’économiste Bernard Maris, mort dans l’attaque.
 
Philippe Lançon, qui aurait été touché au bas du visage selon plusieurs sources, est collaborateur à Charlie Hebdo et critique littéraire à Libération. Il a signé deux romans : Les îles, paru en 2011 chez JC Lattès, et L’élan, publié en 2013 par Gallimard.
 
Directeur de la rédaction de l’hebdomadaire satirique depuis 2009, Laurent Sourisseau, dit Riss, a été touché à l’épaule. Il a notamment signé les dessins des deux premiers opus de La face karchée de Sarkozy, parus chez Vents d’ouest en 2006 et 2007, ainsi que ceux du troisième volet, paru en 2008 chez 12 bis.
close

S’abonner à #La Lettre