Cinéma

The Father, Nomadland, et de nombreux "biopics" en lice pour les Oscars

Chadwick Boseman

The Father, Nomadland, et de nombreux "biopics" en lice pour les Oscars

En adaptant sa propre pièce au cinéma, Florian Zeller fait sensation avec six nominations aux prochains Oscars, qui font la part belle aux histoires vraies autour des Afro-Américains.

Par Vincy Thomas,
Créé le 15.03.2021 à 18h00

Deux jours après la remise des César (qui n'ont récompensé aucune adaptation), les Oscars ont dévoilé leur liste de nominations pour une cérémonie prévue le 25 avril, avec deux mois de décalage. C'est un film inspiré d'une histoire vraie, Mank, qui part favori avec dix citations. Le film de David Fincher sur le scénariste et la production de Citizen Kane permet à Netflix de dominer la course avec un total de 35 nominations!

Des six autres films nommés pour l'Oscar du meilleur film, on remarque la présence de l'adaptation d'une pièce de théâtre (The Father, 6 nominations au total), d'un essai (Nomadland, là aussi nommé six fois), et de deux histoires vraies autour d'activistes pour les droits civiques ou d'afro-américains, dans l'Illinois et dans les années 1960 : Judas and the Black Messiah et Les Sept de Chicago - lire notre article -, tous deux également dans la course de l'Oscar du meilleur scénario). Minari, Sound of Metal et Promising Young Woman complètent la sélection.

Histoire vraie ayant donné lieu à une pièce de théâtre avant d'être transposée sur grand écran, celle de Le Blues de Ma Rainey, notamment cité pour ses deux interprètes principaux (le regretté Chadwick Boseman, qui a fait l'objet d'un court essai paru chez AOC, et Viola Davis). Autre histoire vraie autour d'une chanteuse noire nommée pour son actrice (Andra Day), The United States vs. Billie Holiday, d'après le document Chasing the Scream: The First and Last Days of the War on Drugs de Johann Hari (traduit en France sous le titre La brimade des stups, Slatkine & cie, 2016). A noter que Ma Rainey et Billie Holiday ont été réunies dans un livre d'Angela Davis, réédité le 18 février: Blues et féminisme noir (Libertalia).

On retrouve aussi Glenn Close (catégorie second-rôle féminin), nommée pour Hillbilly Elegy, d'après les Mémoires éponymes de J.D. Vance (Fourth Estate, non traduit en France).

Pour le meilleur scénario adapté, les votants ont opté pour The Father, d'après la pièce Le père de Florian Zeller, qui a co-écrit le script avec Christopher Hampton (la triologie vient d'être rééditée chez Gallimard dans la collection" Folio Théâtre"), Nomadland, librement écrit à partir de l'essai de Jessica Bruder (Globe, 2019), One Night in Miami, film de Regina King, inspiré de la pièce de Kemp Powers (inédite en France) et Le Tigre blanc, adapté du roman indien éponyme d'Aravind Adiga (Buchet-Chastel, 2008), récompensé par le Booker Prize.

La liste complète des nominations

Les dernières
actualités