Fayard publiera le dernier livre de Raoul Ruiz

Raoul Ruiz

Fayard publiera le dernier livre de Raoul Ruiz

L'Esprit de l'escalier paraîtra en janvier. Ruiz est aussi l'un des personnages emblématiques du premier livre de son acteur Melvil Poupaud, publié en septembre.

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec afp,
Créé le 24.08.2011 à 00h00,
Mis à jour le 24.08.2011 à 00h00

Le cinéaste Raoul Ruiz, décédé vendredi dernier, a mis le point final à son ultime oeuvre littéraire quelques jours avant sa mort, une fantaisie fantastique, L'Esprit de l'escalier, à paraître en janvier chez Fayard.

Dans ce roman, le réalisateur franco-chilien s'amuse à se glisser dans la peau de Flanders dit Le Belge, membre des Agathopèdes, groupe de dandys belges du milieu du XIXe siècle. Ces pré-dadaïstes consacraient leur vie à faire des canulars, des faux et avaient même mis aux enchères des ouvrages imaginaires prétendument rassemblés par un bibliophile collectionneur.

Ce Flanders mort en 1850 est ressuscité par des spirites du XXIe siècle qui lui demandent de se réinventer une nouvelle existence. L'Agathopède est séduit par cette idée de mystification, mais ne se doute pas qu'il va devoir la vivre pour de vrai jusqu'à son terme...

Raoul Ruiz, qui déploie dans ce livre tout l'éventail du fantastique, avait réalisé en 2008 un film italien sur ces blagueurs belges érudits, Agathopedia. "Comme on me prête un esprit qui va dans ce sens, j'ai été faire un film là-dessus lors d'un séminaire en Calabre" avait-il expliqué à l'époque.

D'ici-là, on pourra retrouver l'esprit (et même des annotations) du cinéaste dans le récit autobiographique de l'acteur Melvil Poupaud, Quel est Mon noM? (Stock), à paraître le 14 septembre). Enfant, Poupaud avait débuté sa carrière sur les tournages de Ruiz (avant de tourner une dizaine de films ensemble) ; il narre dans son livre les méthodes de travail et la personnalité du réalisateur voir avant-critique dans LH 873, 19 août 2011).

24.08 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités