Jeunesse

Finale des petits champions de la lecture 2023 : « Nous viserons la planète entière »

Les 14 participants de l'année 2023 - Photo Frédéric Berthet / ©Petits champions de la lecture

Finale des petits champions de la lecture 2023 : « Nous viserons la planète entière »

La 11e édition du grand concours de lecture à voix haute s’est achevée le mercredi 28 juin sur la scène de la Comédie française. L’occasion pour ses organisateurs d’entériner leur volonté de s’exporter à l’international.

J’achète l’article 1.5 €

Par Léon Cattan ,
Créé le 29.06.2023 à 11h23

Fin de saison pour Les Petits Champions de la lecture. La finale de la 11e édition du concours de lecture à voix haute s’est tenue ce mercredi 28 juin à la Comédie-Française. Animée par Christophe Barbier, la cérémonie a vu 14 enfants défendre leur livre jeunesse favori à l’oral, soutenus par les écrivains retenus dans la sélection.

C’est Enzo, candidat de la région du Grand Est, qui a remporté la première place avec sa lecture de Charles 1943 de Florence Médina (Poulpe Fictions). L’autrice a salué le nouveau champion pour son charisme et sa constance, et a fait part de sa stupéfaction : « L’audace de ces enfants est ahurissante ». Avant de s’émouvoir : « C’est ce public que nous, les auteurs jeunesse, voulons atteindre, alors quand on les entend on a l’impression d’enfin toucher terre. »

La deuxième place est revenue à Souleymane (Ile-de-France), qui avait opté pour le livre de Jean-Claude Mourlevat, Jefferson fait de son mieux (Gallimard Jeunesse), et la troisième à Manel (Centre-Val de Loire) grâce à son interprétation de L’Apprenti-conteur de Gaël Aymon (L’École des Loisirs).

Un taux de participation record

Avec 5 147 classes participantes et 101 départements représentés, la participation au concours a connu une hausse de fréquentation de 32%. Et l’association ne compte pas s’arrêter là : elle s’est déjà exportée dans les écoles françaises d’Espagne, où s’est tenue une première édition cette année. « On visera bientôt la planète entière », a plaisanté Antoine Gallimard, président du jury.

La cérémonie a également accueilli les ministres de la Culture Rima Abdul-Malak et de l'Education nationale Pap Ndiaye. « Je ne serai pas la personne que je suis aujourd’hui si je n’avais pas découvert la lecture au cours de ma jeunesse au Liban, pendant la guerre », a déclaré la ministre de la Culture qui a lu un extrait de La Fontaine : Une école buissonnière d’Erik Orsenna (Stock). Le ministre de l’Éducation nationale a quant à lui réitéré l’importance du « Quart d’heure de lecture » dans les écoles, et de l’opération « Un livre pour les vacances ». Cette année, le choix s’est porté sur L’Odyssée d’Homère, « une histoire actuelle, avec tous ces migrants qui meurent en mer », a conclu Pap Ndiaye.

Le jury était composé d’Antoine Gallimard, Maryline Girodias (adjointe à la déléguée générale de la Fondation La Poste), Pascal Perrault (directeur général du CNL),  Nathalie Klochendler (déléguée générale de la Fondation Cultura), Bertrand Périer (avocat), Thierry Magnier (directeur des éditions Thierry Magnier), Audrey Tribot (influenceuse littéraire), et Élisabeth (lauréate 2022).

Les dernières
actualités