Florent Oiseau, "Je vais m'y mettre" chez Allary | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 27.07.2016 à 11h00 (mis à jour le 27.07.2016 à 11h00) un premier roman par jour

Florent Oiseau, "Je vais m'y mettre" chez Allary

Florent Oiseau - Photo O. MARTY

Tous les jours pendant l'été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire 2016. Aujourd'hui, Je vais m'y mettre de Florent Oiseau.

"Aujourd'hui j'arrête". C'est la première phrase de Je vais m'y mettre, premier roman du jeune Florent Oiseau, 25 ans, à paraître le 25 août aux éditions Allary. Il raconte les tribulations de Fred, un chômeur de 40 ans en fin de droits, contraint et forcé d'abandonner l'oisiveté et la vie paisible sous allocations. Cet antihéros, procrastinateur professionnel, choisit alors de se mettre à son compte et propose à deux prostituées de les protéger contre une partie de leur salaire. C'est le début d'une nouvelle vie, mais surtout des ennuis. 

Pour Sean James Rose, qui a publié l'avant-critique de l'ouvrage dans le Livres Hebdo du 17 juin, Florent Oiseau délivre "une tragicomédie corrosive" et  "dresse le portrait sans fard d’un loser patenté et d’une société à l’absurde esprit de compétition".

Après avoir été successivement peintre en bâtiment, pompiste, chômeur, barman, plongeur dans un restaurant en Andalousie, réceptionniste de nuit en Savoie, employé d’une usine de pain de mie dans le Berry, chômeur, crêpier et couchettiste sur le Paris-Venise, Florent Oiseau, 25 ans, est aujourd’hui surveillant dans un lycée de la banlieue parisienne.

Le dossier Rentrée littéraire 2016 de Livres Hebdo, paru dans le numéro du 1er juillet, recense 66 premiers romans francophones et propose une analyse et bibliographie complètes des ouvrages à paraître entre août et octobre prochains.

close

S’abonner à #La Lettre