"Les contours de la mélancolie" de Léa Herbreteau chez Calmann-Lévy | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 02.01.2020 à 10h00 (mis à jour le 02.01.2020 à 14h04) Un premier roman par jour

"Les contours de la mélancolie" de Léa Herbreteau chez Calmann-Lévy

Pendant les vacances de Noël, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Avec Les contours de la mélancolie, Léa Herbreteau narre la dépression amoureuse d'Elena, consultante en philosophie.
 

"Je ne voyais pas l’intérêt de m’habiller. Mais je me suis pliée aux convenances. J'ai mis un pantalon, des chaussures et même un slip propre".

Ces trois phrases courtes débutent le premier roman de Léa Herbreteau, Les contours de la mélancolie prévu pour le 2 janvier chez Calmann-Lévy.

A la suite d'une rupture amoureuse, Elena plonge dans la dépression, délaissant son travail et sa thèse de philosophie. Un matin, sa voisine Madeleine, une femme âgée aux longs cheveux gris, s'invite chez elle pour discuter autour d'un café. Elle s'insinue progressivement dans la vie de la jeune femme, lui instillant de sombres pensées...

Léa Herbreteau a 30 ans. Ses nombreux voyages l’ont emmenée de la Chine à la Nouvelle-Zélande, en passant par l’Europe centrale. Elle s’est aujourd’hui installée en Bretagne où elle partage son temps entre son travail et l’écriture. Elle raconte sur sa chaîne Youtube "Lea Herbreteau auteure" sa vie d'écrivaine, où elle avertit: "je suis timide et asociale, mais je me soigne."
close

S’abonner à #La Lettre