"Quitter Paris" de Stéphanie Arc chez Rivages | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 31.12.2019 à 10h00 (mis à jour le 03.01.2020 à 16h00) Un premier roman par jour

"Quitter Paris" de Stéphanie Arc chez Rivages

Stéphanie Arc publie "Quitter Paris" son premier roman à la rentrée d'hiver 2020 - Photo DR

Pendant les vacances de Noël, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Avec Quitter Paris, à paraître chez Rivages, Stéphanie Arc décrypte le fantasme de quitter la vie urbaine pour une vie rurale.

"Je voudrais un chien, je vous assure, je voudrais même qu’on vive ensemble".

Dès les premières lignes de Quitter Paris, le premier roman de Stéphanie Arc prévu chez Rivages le 8 janvier, la narratrice expose ses rêves. Qui se voient contrariés par le fait qu'elle vive à Paris. Quitter Paris est le fantasme d'un retour à la nature, au milieu des grands espaces, loin du bruit et de la pollution. Mais se retrouver en province sans sa compagne, peut également être synonyme de solitude.

"Un texte drôle, tendre et ludique sur Paris et ses habitants : ceux qui l’aiment et ceux qui la quittent, ceux qui s’y aiment et ceux qui s’y quittent" défend l'éditeur.

Après un bac scientifique et des études de philosophie à la Sorbonne, Stéphanie Arc a travaillé aux éditions du Seuil avant de devenir auteure et journaliste. Parallèlement, elle travaille depuis 2005 sur les questions de genres et sexualités. Elle a publié plusieurs articles universitaires (revue Nouvelles Questions Féministes, éditions iXe) et un essai sur les questions lesbiennes (Identités lesbiennes, en finir avec les idées reçues, éditions du Cavalier bleu), tout en s’engageant de 2006 à 2015 au sein de l’association SOS homophobie, dont elle a été vice-présidente (2008-2009). Elle a rédigé son premier roman, Quitter Paris au cours de son master de création littéraire.

close

S’abonner à #La Lettre