Gallimard déposera son offre pour Flammarion cette semaine

Le siège de Flammarion

Gallimard déposera son offre pour Flammarion cette semaine

Eyrolles ne se joint pas à cette offre contrairement à ce qui a été écrit dans la presse.

Par Anne-Laure Walter ,
avec alw Créé le 15.04.2015 à 21h52

La directrice générale du groupe Eyrolles, Marie Pic-Pâris Allavena, a fait savoir à Livres Hebdo que « contrairement à ce qu'a écrit le Figaro, le groupe Eyrolles n'est pas allié au groupe Gallimard et n'a pas fait de proposition pour le rachat de Flammarion ».

Le Figaro a en effet annoncé dans son édition du 7 mars que Gallimard pourrait faire une offre conjointe avec Eyrolles, accompagné par le fonds d'investissement FSI.

Depuis que RCS MediaGroup a déclaré étudier une possible cession de Flammarion, sa filiale à 100%, de nombreuses rumeurs sur les repreneurs potentiels circulent, notamment pour faire monter les enchères. Mediobanca, la banque conseil de RCS MediaGroup, vient d'ouvrir le dépôt des offres de reprise, mais refuse de commenter « un dossier en cours ».

A ce jour, seul Antoine Gallimard est officiellement intéressé par cette reprise (voir notre entretien).? Il nous a précisé qu'il avait « bien l'intention de déposer une offre nous engageant d'ici la fin de la semaine pour le rachat du Groupe Flammarion ».

Cette offre pourrait, si Gallimard le souhaite, être appuyée par le Fonds stratégique d'investissement. En effet, le FSI, société détenue à 51 % par la Caisse des dépôts et 49 % par l'Etat, qui nous a déclaré, par la voix de son responsable de la communication, Julien Samson, « participer à l'étude de ce dossier, en accompagnement d'autres investisseurs ». Le FSI ne prend que des participations minoritaires dans les entreprises et souhaite dans ce dossier soutenir « une solution française ».

15.04 2015

Les dernières
actualités