Exposition

Gotlib fête ses 80 ans au musée du Judaïsme

Gotlib fête ses 80 ans au musée du Judaïsme

A Paris, le musée d’art et d’histoire du Judaïsme rend hommage à Gotlib, maître du 9e art à qui l’on doit notamment les revues Fluide glacial et L’Écho des savanes, créées dans les années 1970.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 06.03.2014 à 15h34,
Mis à jour le 06.03.2014 à 16h00

Le dessinateur Marcel Gotlieb, fondateur de L’Écho des savanes et de Fluide glacial, soufflera ses 80 bougies en juillet. À cette occasion, le musée d’art et d’histoire du Judaïsme de Paris lui consacre une rétrospective, "Les Mondes de Gotlib", du 12 mars au 27 juillet. Rassemblant près de deux cents planches originales, ainsi que des archives photographiques, écrites et audiovisuelles, elle brosse un portrait de cette figure majeure de la bande dessinée avec la complicité de Gotlib lui-même.
 
"L’exposition fait converser l’artiste, le juif athée et l’anticonformiste", explique le musée, "dans ses dessins comme dans ses textes, Gotlib oscille du dérisoire à l’absurde. Son goût pour l’autoportrait, les gags, la satire, l’humour noir et les jeux de langage est le moteur d’une superbe maîtrise du récit". L’exposition permet de le retrouver au milieu de ses personnages, de Gai-Luron au professeur Burp, en passant par la Coccinelle et Isaac Newton.
 
Dargaud éditera le catalogue de l’exposition le 14 mars, ainsi que J’existe, je me suis rencontré, le 4 avril prochain, un récit autobiographique dans lequel Gotlib se livre avec humour, dérision et émotion.

Né à Paris le 14 juillet 1934 de parents immigrés juifs, Marcel Gotlieb est marqué par l’expérience traumatisante de la persécution antisémite dans la France occupée et par la mort de son père, à Buchenwald, en 1945. En 1962, il fait ses premiers pas dans la bande dessinée au journal Vaillant avant de rejoindre Pilote où il créé la série "Les Dingodossiers", avec René Goscinny, puis "Rubrique-à-Brac". En 1991, il reçoit le grand prix du Salon international de la bande dessinée d’Angoulême.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités