Grasset s'octroie deux Prix Sade | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 24.09.2015 à 22h03 (mis à jour le 06.06.2016 à 10h09) Proclamation

Grasset s'octroie deux Prix Sade

La remise par le jury des Prix Sade 2015 au Silencio à Paris - Photo VINCY THOMAS

La fleur du capital de Jean-Noël Orengo et Les sangs d'Audrée Wilhelmy, tous deux édités chez Grasset, se partagent le prix Sade 2015. Un prix spécial a été décerné à la réédition de Trois milliards de pervers (Acratie).

Dans les sous-sols du Silencio, club nocturne où flotte l'ombre de David Lynch, entre le bar à cocktails et la piste de danse, le Prix Sade 2015 a été décerné ce jeudi 24 septembre en début de soirée.
 
Présidé par Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain et chroniqueur (y compris à Livres Hebdo), le jury n’a pas voulu choisir entre deux livres : le Prix Sade 2015 a couronné à l’unanimité "l’esprit sadien de Grasset" en récompensant La fleur du capital de Jean-Noël Orengo et Les sangs de la Canadienne Audrée Wilhelmy.
 
Sorti en janvier, La fleur du capital, sélectionné pour le Prix de Flore 2015 et déjà dans la liste finale du Prix Orange du livre 2015 et du Goncourt du premier roman 2015, se déroule dans ville balnéaire de Pattaya en Thaïlande où transsexuelles, noctambules, bandits, expatriés venus des quatre coins du globe se croisent dans ce récit polyphonique. Présent ce soir, le primo-romancier Jean-Noël Orengo, le co-fondateur du collectif d'artistes et d'auteurs D-Fiction, devra partager son prix, une œuvre d’art signée Jorge Amat, avec Audrée Wilhelmy.
 
Son livre, Les sangs, paru en mars, est l’histoire de Mercredi, Constance, Abigaëlle, Frida, Phélie, Lottä, Marie. Sept femmes, et autant d’expériences du désir et de la mort, sept écritures qui disent la féminité, le narcissisme, la soumission tantôt feinte, tantôt amusée. Il s’agit d’une réinterprétation du conte de Barbe bleue. Le premier roman d'Audrée Wilhelmy, Oss (Leméac, 2011), a été nominé pour le Prix des libraires du Québec (2012) et finaliste du Prix du Gouverneur général du Canada (2012). Les Sangs a été finaliste du Prix des libraires du Québec et du Prix France Québec en 2014.
 
Grasset fait donc coup double avec un Prix qui entend "dépasser toute forme de censure morale, sexuelle ou politique".

Maniant la dérision, le jury, masochiste "pour avoir lu 600 livres" et sadique "pour n’en avoir retenu que deux", a également donné, dans un grand élan de générosité, un prix spécial à l’unanimité pour l’anthologie Trois milliards de pervers, que l’éditeur Acratie a réédité. Cette grande encyclopédie des homosexualités a été publiée en 1973. Y ont participé Gilles Deleuze, Michel Foucault, Jean Genet, Félix Guattari, Daniel Guérin, Guy Hocquenghem, Jean-Paul Sartre ou encore Jean-Jacques Lebel qui cosigne la préface avec Jean-Pierre Duteuil.

Le jury du Prix Sade est composé d’Emmanuel Pierrat, François Angelier, Catherine Corringer, Ruwen Ogien, Catherine Robbe-Grillet, Guy Sarpetta, Jean Streff et Laurence Viallet. Catherine Robbe-Grillet a d’ailleurs conclu la cérémonie en soufflant les bougies : elle fêtait ses 85 ans aujourd’hui.
close

S’abonner à #La Lettre