Enquête

Guides touristiques : le retour des beaux jours

Guides touristiques : le retour des beaux jours

Guides touristiques - Photo DG

Guides touristiques : le retour des beaux jours

Alors que l'Hexagone continue de faire vendre pour l'été qui s'amorce, les éditeurs de guides de voyages s'efforcent de proposer des expériences loin "des longs listings d’adresses”. Des nouvelles collections sont également lancées sur ce principe pour les destinations européennes. Pour le long-courrier, la reprise reste plus progressive. Les Etats-Unis, et notamment New-York, tirent leur épingle du jeu.

J’achète l’article 1.5 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 16.06.2022 à 15h20 ,
Mis à jour le 16.06.2022 à 18h24

Alors que débute l'été 2022, la destination France garde sa place de favorite auprès des touristes français et des éditeurs de guides de voyages. “La tendance, c’est toujours la France”, assène Gavin’s Clemente Ruiz, secrétaire général du Guide du Routard. Une tendance déjà installée ces deux dernières années avec la fermeture de certaines frontières et la pandémie de Covid-19. Mais pour Gavin’s Clemente Ruiz, l’inflation, le coût des billets d'avions ou encore le prix de l’essence s’ajoutent à l’équation : “Les Français préfèrent ne pas se déplacer trop loin et rester dans le territoire national”.

L’appétence du public se porte ainsi sur les littoraux français, mais également sur des nouvelles zones dans le Centre ou dans les montagnes des Pyrénées, des Alpes ou du Jura. Pour coller à l’attente du public, le Routard, leader des ventes de guides de voyages, a ajouté dans son catalogue en mai un guide intitulé La Loire : nature et patrimoine. Chez Lonely Planet, dont la licence française est pilotée par le groupe Editis, c’est un nouveau guide sur la Bourgogne qui a été lancé en mars dans la collection “Explorer la région”.

Voyager autrement, en France et en Europe

Explorer la France certes, mais autrement, veulent croire les éditeurs. Descendre une rivière en kayak, dormir dans un igloo, plonger sous la glace… Le Guide du Routard recense une centaine d'aventures à tester sur le territoire national dans l’album Expériences et micro-aventures en France, paru le 27 avril. Tous les éditeurs ré-adaptent leurs guides pour proposer des “expériences” inédites à vivre. Chez Gallimard Voyage, deux nouveautés sont lancées sur le même principe : Aventures en famille 42 idées pour voyager au grand air avec ses enfants de Thibault Liebenguth et En Train 32 itinéraires pour voyager autrement, publiés respectivement en mai et juin.

Loin d'être en reste, le second éditeur du secteur, Michelin, adopte aussi la tendance. “Nous avons mis à jour nos destinations France en diversifiant vers des guides d’activités centrés sur le train ou le patrimoine”, lance Philippe Orain, directeur des guides Michelin. Ces nouvelles façons de voyager sont aussi proposées pour les destinations européennes, deuxième favori des touristes. “Le tourisme urbain avait quasiment disparu, mais il reprend une certaine ampleur avec des grandes destinations comme Lisbonne, Rome, Londres et Berlin”, analyse le directeur des guides Michelin.

Là encore, les éditeurs misent sur des expériences qui se veulent innovantes. “Nous ne sommes plus sur des longs listings d’adresse”, commente Didier Férat, directeur éditorial de Lonely Planet, éditeur qui a lancé une nouvelle collection intitulée “Les meilleures expériences” en mai dernier. Une dizaine de titres principalement tournés vers l’Europe proposent différentes activités pour découvrir une ville. Le guide sur l’Italie suggère par exemple des cours pour conduire une gondole à Venise.

“Une reprise progressive” ailleurs

La France consolide son succès, l'Europe retrouve de nouveau son public. Qu’en est-il des long-courriers ? “La situation n'est pas encore revenue comme avant (le Covid), mais d’après moi le retour à l’état normal est progressif”, répond le responsable des guides Michelin. Les restrictions sanitaires liées à la pandémie peuvent encore être d'actualité, principalement en Asie. La Chine, Taïwan ou encore la Birmanie gardent toujours leurs frontières fermées aux ressortissants étrangers. Michelin garde les mises à jour des guides de ces pays pour l’automne, voire le début de l’année prochaine.

Les Etats-Unis, et notamment New-York, tirent en revanche leur épingle du jeu. En septembre 2021, les éditeurs se sont rendus au Salon du tourisme américain, IPW qui s’est tenu à Las Vegas. "Sur place, beaucoup d’Etats n’avaient pas fermé leurs établissements comme l’Arizona ou l’Utah, et dans les grandes villes comme New York il y a eu de nombreuses ouvertures d’hôtel ou de curiosité", détaille Philippe Orain chez Michelin, ééditeurs dont les guides américains sont à jour pour la saison d'été qui débute. Même constat chez le Routard qui termine d’actualiser toutes ses destinations américaines. 

La Russie et l’Ukraine, en dehors des circuits

Les dernières
actualités