Disparition

Henry Kissinger en sept livres

La disparition d'Henry Kissinger a suscité un florilège d'hommages - Photo DR

Henry Kissinger en sept livres

Le diplomate américain et ancien secrétaire d’État s’est éteint, mercredi 29 novembre, à l’âge de 100 ans. Retour, en sept livres, sur cet homme politique majeur de la scène internationale de la seconde moitié du XXe siècle.

J’achète l’article 1.5 €

Par Élodie Carreira,
Créé le 30.11.2023 à 11h51

Surnommé par affection comme par ironie « Dear Henry », Henry Kissinger fut le secrétaire d’État des présidents américains Richard Nixon et Gerald Ford. Prix Nobel de la paix en 1973, il est connu pour avoir été un acteur de premier rang sur la scène internationale. Décédé, mercredi 29 novembre, à l’âge de 100 ans, l’homme politique fut aussi un auteur et analyste prolifique de la politique internationale. Livres Hebdo a sélectionné sept de ses ouvrages les plus marquants.
 

  • Diplomatie, traduit par Marie-France de Paloméra (Fayard, 1996).

En spécialiste des relations internationales, Henry Kissinger raconte l'histoire de la diplomatie depuis le XVIIe siècle, époque à laquelle Richelieu invente la diplomatie européenne moderne. Une théorie fondée sur la raison d'État, l'équilibre des forces et la défense de l'intérêt national.

 

  • Mémoires, vol. 3. Les années de renouveau, traduit par Marie-France de Paloméra, Odile Demange et Denise Meunier (Fayard, 2000).

Après À la maison blanche, 1968-1973 et Les Années orageuses, Fayard publie le troisième tome des Mémoires d’Henry Kissinger qui y analyse, de façon chronologique, les institutions américaines et brosse les portraits de nombreux responsables politiques, jusqu’à la démission de Richard Nixon, l'administration de Ford et l’entrée en fonction de Jimmy Carter.

 

  • La Nouvelle Puissance américaine, traduit par Odile Demange (Fayard, 2003).

Dans ce tableau vivant de l'état de la planète en ce début de siècle, Henry Kissinger pose les fondements d'une politique adaptée aux nouvelles réalités à l'heure de la globalisation des économies et de l'émergence des préoccupations humanitaires. Écrit en 2001, ce texte est augmenté d'un long chapitre conclusif en 2002 pour tenir compte de l'après-11 septembre.

 

  • Sortie de crise. Kippour 1973, Vietnam 1975, traduit par Marie-France de Paloméra (Fayard, 2005).

La politique étrangère américaine lors de deux crises majeures : un succès lors de la résolution du conflit israélo-arabe de 1973 et un échec avec la chute de Saïgon en 1975.

 

  • L’Ordre du monde. Comment éviter le chaos mondial, traduit par Odile Demange (Pluriel, 2023).

Réédition de l’œuvre publiée par Fayard en 2016, l’ouvrage mêle analyse historique et prospective géopolitique. L'ancien diplomate réfléchit à la construction d'un ordre international commun, dans un monde marqué par des perspectives historiques divergentes, des conflits violents, une prolifération des technologies et l'extrémisme idéologique.

 

  • Leadership. Six études de stratégie mondiale, traduit par Odile Demange (Fayard, 2023).

Une analyse du leadership et des stratégies emblématiques dans l'art de gouverner employés par six chefs d'État (Konrad Adenauer, Charles de Gaulle, Richard Nixon, Anouar el-Sadate, Lee Kuan Yew et Margaret Thatcher) qui ont façonné l'histoire de la seconde moitié du XXe siècle.

 

  • De la Chine. Deux mille ans d’histoire pour comprendre l’avenir, traduit par Odile Demange et Marie-France de Paloméra (Pluriel, 2023).

Réédition de l’ouvrage publié par Fayard en 2012, le livre fait le point sur les relations sino-américaines et leur évolution depuis les années 1950. L'auteur met en lumière les mécanismes internes de la diplomatie chinoise lors d'événements cruciaux tels que les premières confrontations de la Chine avec les puissances européennes modernes, la construction et la rupture de l'alliance sino-soviétique ou la guerre de Corée.

Les dernières
actualités