Houellebecq et Depardieu en cure existentielle | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 20.08.2019 à 16h37 (mis à jour le 20.08.2019 à 17h00) Cinéma

Houellebecq et Depardieu en cure existentielle

Michel Houellebecq dans Thalasso - Photo WILD BUNCH DISTRIBUTION

Cette semaine, les salles de cinéma partagent une cure de thalasso à Cabourg avec, en guise de clients Michel Houellebecq et Gérard Depardieu.

Cinq ans après L'enlèvement de Michel Houellebecq, le réalisateur Guillaume Nicloux reprend son histoire là où il l'avait terminée avec l'écrivain, qui, fictivement, s'était fait kidnapper par une bande de pieds nickelés avec qui il avait sympathisé. Cinq années ont donc passé, et Michel Houellebecq, désormais marié, est poussé par son épouse à faire une cure de thalassothérapie, qui le prive d'alcool et de tabac. Dans l'établissement, il croise Gérard Depardieu, qui lui ne se prive de rien. Ensemble, dans ce bâtiment du littoral normand, ils errent en peignoir, subissent de drôles de traitement en slip, et digressent sur la vie, Dieu, la mort, le corps, le sexe, la politique, le cinéma, l'admiration pour Poutine et le mépris des élites françaises...

Mais la bande de kidnappeurs, devenue amie avec l'auteur de La carte et le territoire, arrive pour une affaire privée qui va tous les conduire à une situation aussi absurde que fatale. Car Thalasso reste une fiction, même si Houellebecq, mutique, hypersensible et parano, improvise parfois ses pensées réelles face à un Depardieu souvent sidéré. Entre thriller et humour (notamment ce fan qui confond Houellebecq avec Yann Queffélec), le film est une plongée dans les songes des "deux hommes les plus haïs de France", à la recherche d'une intimité et d'une identité de ces monstres (sacrés ou déchus, selon).

Guillaume Nicloux, lui-même auteur (Zoocity, Le poulpe), l'explique autrement dans le dossier de presse: "il y a une porosité troublante entre ce que le public sait, croit et imagine. Houellebecq et Depardieu sont à la fois de vraies personnes et des personnages médiatiques, fantasmés."

On signalera la parution de trois livres sur Michel Houellebecq cet automne: l'analyse de l'œuvre et du personnage avec Contre Houellebecq: la littérature sans indulgence, sous la direction d'Alain Jugnon (Les Impressions nouvelles, 22 août), la biographie Houellebecq, de Denis Demonpion (Buchet-Chastel, 10 octobre), et Michel Houellebecq, phénomène littéraire de Paul Vacca (Robert Laffont, 24 octobre).
 
close

S’abonner à #La Lettre