Manifestation

Invité d'honneur, le mangaka Buichi Terasawa absent de la Japan Expo 2018

Buichi Terasawa - Photo ESBY/CC BY-SA 4.0

Invité d'honneur, le mangaka Buichi Terasawa absent de la Japan Expo 2018

Malade, le créateur de Cobra ne viendra pas à la Japan Expo, qui s'ouvre jeudi.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec afp,
Créé le 02.07.2018 à 16h08,
Mis à jour le 02.07.2018 à 17h00

La 19e Japan Expo, qui s'ouvre jeudi 5 juillet, devra se dérouler sans son invité d'honneur. Le mangaka Buichi Terasawa sera en effet absent. 
"Nous sommes au regret de vous annoncer que Buichi Terasawa est contraint d'annuler sa venue, son état de santé ne lui permettant pas de se rendre en France", ont annoncé les organisateurs.

Sur son site, le mangaka a publié une lettre adressée à Japan Expo et à l'éditeur Isan Manga: "C'est une annonce difficile à faire, mais en raison de son état de santé, M. Terasawa ne peut pas se permettre de longs voyages en avion. (...) Nous, l'auteur et le bureau de gestion des droits d'auteur A-Girl Lights Co. Ltd, et Terasawa sommes profondément désolés d'abandonner notre participation à Japon Expo."

Créateur de la série mythique "Cobra", une œuvre phare de la pop culture japonaise, Buichi Teraswa, 63 ans, devait être la vedette de la manifestation. Le dessinateur s'est d'abord lancé dans le manga en dessinant une trentaine de "shojo", des mangas pour jeunes filles. Il est remarqué par le créateur d'Astro boy et devient son assistant en 1976. Deux ans plus tard, il y a donc 40 ans, il imagine le Space Adventure Cobra, disponible en France chez Black Box, narrant les aventures d'un employé de bureau qui s'invite dans l'esprit d'un corsaire de l'espace, toujours le cigare au bec et une arme destructrice à la place du bras gauche. Elle a connu un succès planétaire grâce notamment à sa version animée pour la télévision à partir de 1982.

Une expo consacrée au Space Opéra

Buichi Terasawa publie ensuite la série Takeru (1992, disponible chez Isan Manga), un manga entièrement colorisé et réalisé par ordinateur. Un véritable exploit pour l'époque. Puis, avec Gun Dragon Σ Sigma, édité en France chez Isan Manga, l'auteur fait appel à un top model en chair et en os qu'il prend en photo et intègre ensuite dans un univers futuriste en 3D. Ses mangas, traduits dans de nombreuses langues, se sont écoulés à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde.

En l'absence de Buichi Terasawa, les visiteurs de Japan Expo pourront cependant approfondir leurs connaissances de son œuvre grâce à une exposition-hommage sur plus de 150 m2.

D'une façon générale, Japan Expo mettra en avant cette année le "Space Opera" dont "Cobra" est un des fers de lance aux côtés de personnages comme "Albator" (série publiée chez Kana) ou "Cowboy Bebop" dont on célèbre cette année le 20e anniversaire. L'éditeur toulousain Third Editions vient de publier un ouvrage consacré à la série, signé Rémi Lopez, Cowboy Bebop: deep space blues.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités