Premiers romans de la rentrée

"Je voudrais tout prendre d'elle" de Cécile de Ménibus (Charleston)

Cecile de Ménibus - Photo PATRICK ROGER

"Je voudrais tout prendre d'elle" de Cécile de Ménibus (Charleston)

Pendant l’été, Livres Hebdo présente 20 des 65 premiers romans de la rentrée 2020.

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 09.08.2020 à 10h00,
Mis à jour le 12.08.2020 à 12h01

"Enfin tout le monde est là" constate la narratrice dans les premières lignes de Je voudrais tout prendre d'elle, premier roman de Cécile de Ménibus, prévu chez Charleston en octobre 2020.

Dans ce livre, une mère et sa fille adulte, endeuillées par la mort récente d’une fille pour l’une et sœur pour l’autre, entreprennent un voyage libérateur à travers la France. C’est à Ouessant, à l’extrême pointe du territoire breton, là où la terre se perd dans la mer, qu’elles se sont donné rendez-vous pour se délivrer d’un passé chargé de secrets et de souffrances. Pour s’autoriser à vivre, enfin. Une biographie romancée inspirée de la vie de l'auteure.

A mesure que la destination approche, se dessine le parcours de la mère de la narratrice. Issue de la grande aristocratie et mariée en dehors de son milieu avec un homme violent, elle construira, par la seule force de son amour maternel, une véritable famille. Un "portrait de deux femmes inoubliables" selon l'éditeur.

Cécile de Ménibus est animatrice de télévision et de radio. Elle a notamment co-animé l'émission La méthode Cauet de 2003 à 2008 et était chroniqueuse sur LCI en 2017-2018. Elle anime aujourd'hui Le Grand matin sur Sud Radio.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités