Premiers romans de la rentrée

"Le fumoir" de Marius Jauffret (Anne Carrière)

Marius Jauffret - Photo CÉLINE NIESZAWER.

"Le fumoir" de Marius Jauffret (Anne Carrière)

Pendant l'été, Livres Hebdo vous présente 20 des 65 premiers romans de la rentrée littéraire.

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 08.08.2020 à 10h00,
Mis à jour le 12.08.2020 à 12h01

"Je fais partie des oubliés, des invisibles" explique le narrateur dans les premières lignes de son premier roman Le fumoir, prévu le 4 septembre chez Anne Carrière. Le livre est dédié aux 100000 personnes internées en France chaque année.

Avec Le Fumoir, l'auteur présente un récit basé sur des éléments autobiographiques. Jeune homme alcoolique, Marius est un jour conduit aux urgences de Saint-Anne par son frère. À son réveil, il pense qu’il va juste passer quelques jours entre les murs de l’hôpital pour se remettre. Jusqu’à ce qu’un médecin lui explique qu’il ne sortira… que lorsqu’on l’en jugera capable. On lui a diagnostiqué (à tort) une maladie rare à son âge, le syndrome de Korsakoff. Le voici prisonnier, isolé, dans ce lieu au temps suspendu en marge de la société.

Il raconte l’attente, le doute, la peur, les rencontres cocasses, tristes, ou tendres et aussi l'après. "Il aura fallu deux ans au narrateur pour cesser de vivre dans l'angoisse surgir des blouses blanches devant sa porte. Deux années et ce livre" précise l'éditeur. En terminant ce livre, il comprend que ni l'alcool, ni l'asile ne l'ont détruit.

Fils de l'écrivain Régis Jauffret, Marius Jauffret est né en 1989.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités