KLM parie sur la distribution de liseuses dans ses avions

Un Airbus A330 de la KLM © DR

KLM parie sur la distribution de liseuses dans ses avions

La compagnie KLM, l'aéroport d'Amsterdam et le site communautaire Hyves ont récompensé Maarteen Poot pour son idée de mettre des liseuses dans les mains des passagers.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec vt,
Créé le 22.12.2009 à 00h00,
Mis à jour le 22.12.2009 à 00h00

Marteen Poot a gagné le “Creative Challenge”, qui récompense les meilleures idées pour améliorer l'avenir du transporteur aérien.

Cette initiative conjointe de la compagnie KLM/Royal Dutch Airlines (groupe Air France), de l'aéroport d'Amsterdam Schipol et du site communautaire Hyves (9 millions d'inscrits) offrait deux tours du monde en classe affaires.

Marteen Poot a proposé que les passagers reçoivent en vol, en plus des écouteurs pour les écrans, une liseuse.

Celle-ci permettrait de lire la presse et des livres, dans une langue de leur choix. Les avions pèseraient moins lourds en économisant du papier et les passagers auraient accès aux dernières nouvelles de leur pays.

La simplicité et la rapide faisabilité ont aussi pesé dans le jugement. Surtout, avec l'avènement de l'écran (jeux, cinéma) pendant les vols longs courriers, le livre est devenu le parent pauvre des loisirs en l'air. KLM nous a confirmé quu'il serait possible de concrétiser cette idée dès l'année prochaine.

Cependant, cette idée, aussi bonne soit-elle, amène des questions techniques : la Wifi n'est pas encore une technologie accessible dans les avions.

Pour l'instant, les propriétaires de liseuses doivent télécharger leurs contenus avant d'embarquer. De plus avant de parler de liseuses, il faudra que les compagnies aériennes généralisent la possibilité de téléphoner à bord.

Enfin l'économie reste très réduite si l'on considère que les gens lisent de moins en moins et transportent plutôt des outils de communication que du papier.

22.12 2009

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités