La 2e foire jeunesse de Shanghai souhaite valoriser la France | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 02.09.2014 à 15h42 (mis à jour le 03.09.2014 à 10h30) Chine

La 2e foire jeunesse de Shanghai souhaite valoriser la France

Le stand de Danddang, principal librairie en ligne en Chine, à la première China Children Book Fair de Shanghai, en novembre 2013. - Photo FABRICE PIAULT/LH

La manifestation lancée l’an dernier par les autorités de Shanghai avec Reed Exhibitions China est décalée au 20-22 novembre 2014, et déplacée dans un centre plus spacieux et confortable, au cœur du nouveau quartier de Pudong.

Organisée cette année du 20 au 22 novembre, soit quinze jours plus tard qu’en 2013, la 2e China Children International Book Fair de Shanghai (CCBF) espère transformer l’essai réalisé l’an dernier, où elle a attiré, selon ses organisateurs, plus de 200 exposants – dont un tiers d’étrangers, y compris Hong Kong et Taiwan –, 4886 visiteurs professionnels et, pour sa partie publique, plus de 12 000 personnes.

“Nous visons cette fois au moins 6000 professionnels et 18 000 visiteurs individuels payants”, indique à Livres Hebdo le directeur de la CCBF, Randy Wang, chef de projet senior chez Reed Exhibitions China, prestataire de l’événement pour la Shanghai Press and Publication Administration (SPPA), associée pour l’occasion à l’importateur public spécialisé dans l’éducation CEPIEC.

La manifestation jeunesse sera cette fois aménagée sur un seul niveau de 17 000 m2 dans le Shanghai World Expo Center, au sein du nouveau quartier de Pudong, où s’est tenue en 2010 l’exposition universelle. “La zone professionnelle sera deux fois plus grande qu’en 2013”, annonce Randy Wang, qui a prévu de lui dédier, les deux premiers jours, 12 000 m2, tandis que 5 000 m2 seront ouverts au public, avec une grande librairie de près de 1000 m2 et de multiples animations, débats, rencontres, jeux ou séances de dédicaces. Le troisième jour, l’ensemble de la foire sera ouvert à tous.

Randy Wang, Reed China : "La zone professionnelle sera deux fois plus grande qu'en 2013". - Photo FABRICE PIAULT - LH

Cette année, le SPPA et Reed souhaitent saisir l’occasion du 50e anniversaire des relations diplomatiques franco-chinoises pour mettre en valeur la France, comme cela a été fait en août lors de la semaine littéraire internationale du Salon du livre de Shanghai avec un cycle Marguerite Duras, deux événements consacrés à Robbe-Grillet, un séminaire sur la représentation de la Chine dans la littérature française et l’invitation de Marc Lévy, dont la séance de dédicaces a connu un succès spectaculaire.

Le décalage de la CCBF à la fin du mois de novembre, à la veille de l’ouverture du Salon du livre jeunesse de Montreuil, a conduit le Bureau inernational de l’édition française (Bief) a renoncer à réserver un stand. Mais le Bief a accepté de transférer à Shanghai 300 titres jeunesse qu’il présentait du 27 au 31 août à la Foire du livre de Pékin. Ils seront exposés dans un espace spécifique. En outre, d’après les organisateurs de la CCBF, Bayard et Dargaud China (Média Participations) auraient chacun réservé un stand. Des négociations seraient en cours avec un autre éditeur.

Une exposition sur la bande dessinée franco-belge, initiée par Dargaud China, occupera 40 m2. Plusieurs Français seront invités à la manifestation : l’auteur de livres pour la jeunesse Alain Serres, l’auteur de bandes dessinées Pierre Bailly (Petit Poilu, chez Dupuis), la spécialiste de littérature jeunesse Sophie Van der Linden et l’ex-responsable de La Joie de lire Nathalie Beau.

Thématiques

Auteurs cités (2)

Articles liés (1)

close

S’abonner à #La Lettre