La bibliothèque au cœur de la leçon inaugurale de William Marx au Collège de France | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 15.01.2020 à 13h53 (mis à jour le 15.01.2020 à 14h00) événement

La bibliothèque au cœur de la leçon inaugurale de William Marx au Collège de France

William Marx - Photo CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE - DR

Le spécialiste des traditions littéraires européennes, titulaire de la chaire de littératures comparées, introduira son cours "Construire, déconstruire la bibliothèque".

Le titulaire de la chaire de littératures comparées du Collège de France William Marx prononcera, le 23 janvier à 18h, sa leçon inaugurale autour du thème "Par-delà la littérature – Lire dans la bibliothèque mondiale". Le spécialiste des traditions littéraires française, anglo-américaine, italienne et germanique, agrégé de lettres classiques, donnera ainsi le coup d’envoi de son cours pour l’année 2019-2020, intitulé "Construire, déconstruire la bibliothèque". Le premier cours sera donné le 5 février à 14h.
 
"La bibliothèque mondiale, qui n’est pas une institution réelle, mais un concept opératoire et un protocole scientifique de lecture, rassemble une myriade de bibliothèques hétérogènes, chacune à envisager selon ses propres critères, selon ses propres hiérarchies et classifications. Le sens de cette chaire sera d’entrouvrir la porte de cette bibliothèque mondiale et d’en parcourir quelques rayonnages, trop peu nombreux certes, afin de faire de nous des lecteurs sans limite, capables de lire par-delà la littérature, en nous dégageant de notre propre historicité," écrit William Marx dans un communiqué.
 
"L’histoire de la littérature est difficilement séparable de celle des bibliothèques dans lesquelles sont lues les œuvres littéraires ou qui nous les ont transmises, ajoute l’essayiste. L’œuvre singulière, particulière, existe à peine par elle-même : elle se détache toujours sur un fond plus ou moins perceptible d’autres œuvres, d’autres textes, parmi lesquels elle fait sens et qui orientent notre compréhension. Toute lecture se fonde sur une comparaison au moins implicite. Comment de telles bibliothèques, matérielles ou immatérielles, se sont -elles constituées depuis l’Antiquité classique ? Comment fonctionnent-elles ?"
 
Parmi les sujets abordés lors du cours figureront la formation du canon littéraire scolaire, les processus nationaux de panthéonisation littéraire, la bibliothèque de l’honnête homme au XVIIe siècle, la collection de la Bibliothèque de la Pléiade, la bibliothèque personnelle de Paul Valéry, le musée imaginaire d’André Malraux ou bien encore la bibliothèque orale des Mille et une nuits.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre