Un mois avec 20 « indés »

La cabane bleue : L'écolo

Sarah Hamon et Angela Léry, fondatrices de La cabane bleue - Photo DR

La cabane bleue : L'écolo

Ils sont passionnés, engagés, autofinancés, localement enracinés... A l'occasion de la parution du LH Le magazine de mai, consacré au Nouvel esprit "indé", Livres Hebdo vous propose de découvrir chaque jour un éditeur qui compose la foisonnante galaxie indépendante.

Par Cécilia Lacour,
Créé le 21.05.2021 à 15h00,
Mis à jour le 21.05.2021 à 17h32

Segment : Jeunesse

Qui : Sarah Hamon, ancienne éditrice chez Fleurus et Mango jeunesse, et Angela Léry, chargée de communication chez Gulf Stream, ont lancé La cabane bleue en 2019. Autodiffusée et distribuée par Makassar, la maison jeunesse propose des documentaires et albums illustrés qui « invitent les enfants à aimer la nature et à prendre soin de notre belle planète bleue ».

Faits d'armes : Sélectionné pour le prix Unicef de littérature jeunesse 2020, dans la catégorie « 6-8 ans », Il y avait une maison de Philippe Nessmann et Camille Nicolazzi illustre l'engagement de La cabane bleue : publier « des histoires optimistes et bienveillantes avec une vraie sensibilisation écologique derrière ».

Signes particuliers : Joignant les mots à l'action, la maison publie des ouvrages écoconçus au format unique pour optimiser la gestion du papier. Les titres sont fabriqués à moins de 500 kilomètres de leur lieu de stockage, l'imprimeur possède le label Imprim'Vert, le papier est certifié PEFC ou FSC et la couverture est recouverte d'un papier robuste qui permet de se passer de pelliculage plastique.

Devise : « Les livres pour enfants qui chouchoutent la planète. »

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités