La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse dénonce à nouveau la précarité des auteurs | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 24.03.2017 à 18h13 (mis à jour le 24.03.2017 à 19h00) Protestation

La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse dénonce à nouveau la précarité des auteurs

Carole Trébor, présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse - Photo DR

Dans une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle, l’association pointe la sous-rémunération des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse et réclame un interlocuteur.

En pleine campagne électorale, et au moment du salon Livre Paris, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse saisit l’occasion pour attirer l'attention des candidats à l'élection présidentielle sur les conditions précaires des écrivains et illustrateurs pour la jeunesse, dont les droits d’auteurs restent le plus souvent moitié moindres de ceux des auteurs de littérature adulte. L’association... Lire la suite (1 790 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre