La librairie Albertine récompense quatre livres français | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 07.06.2019 à 14h45 (mis à jour le 07.06.2019 à 15h00) Etats-Unis

La librairie Albertine récompense quatre livres français

Négar Djavadi - Photo P. MATSAS

La librairie française de New York a distingué Désorientale de Negar Djavadi et trois livres jeunesse.

Mercredi 5 juin, la librairie Albertine à New York a récompensé quatre livres français.

Le Prix Albertine a distingué cette année, Désorientale de Negar Djavadi, traduit aux Etats-Uni par Tina Kover, publié chez Europa. Le roman avait déjà été finaliste des National Book Awards. Les lecteurs l'ont choisi face à Petit Pays de Gaël Faye, L'ordre du jour d'Eric Vuillard, Chanson douce de Leila Slimani et En attendant demain de Nathacha Appanah.

Désorientale, publié en France chez Liana Levi en 2016, a été l'un des romans les plus récompensés ces dernières années: Prix Prem1ère (RTBF), Prix du style, Prix Emmanuel Roblès du premier roman à Blois, Prix de la Porte dorée, Prix Roman News...
 


Negar Djavadi recevra 8000 $ (et sa traductrice 2000 $). Elle succède à Anne Garréta (Pas un jour, 2018) et Antoine Volodine (Bardo or not Bardo, 2017).

Albertine a aussi remis ses prix Jeunesse à trois livres: Le petit fantôme qui voulait qu'on le voie de Bénédicte Guettier (Casterman, 2008) dans la catégorie 3-6 ans, Le prince tigre de Chen Jiang Hong (Ecole des Loisirs, 2005) dans la catégorie 7-9 ans, et Mireille d'Anne-Fleur Drillon (Margot, 2014) dans la catégorie 10-11 ans. Pour chaque catégorie, ce sont des jeunes lecteurs des âges ciblés qui votent pour leur livre préféré.

 
close

S’abonner à #La Lettre