Librairie

Elle y pensait depuis deux ans et a profité de la fin du bail de sa librairie Egrevilloise pour sauter le pas. Le 24 janvier, Stéphanie Delattre ouvre la Librairie du Hérisson à Montargis (Loiret), quittant définitivement Egreville (Seine-et-Marne), à 28 kilomètres de là, où elle s’était installée en 2003.
 
« J’ai pris la décision de déménager pour ne pas avoir à lancer une nouvelle collecte », explique la libraire. En 2013, en proie à des difficultés financières liées notamment à d’anciennes dettes, Stéphanie Delattre avait en effet eu recours au financement participatif, recueillant auprès du public 10 000 euros.
 
Mais, malgré le succès de l’opération, l’intense promotion autour de la librairie qui en découlé et ses efforts pour animer son point de vente, la libraire n’est pas parvenue à atteindre une fréquentation suffisante. Même s’il enregistrait de belles progressions, le chiffre d'affaires n’a jamais atteint la barre des 100 000 euros.
 
« C’est difficile de faire vivre une librairie sur une commune de 2 000 habitants qui, en plus, a tendance à se désertifier », observe Stéphanie Delattre.
 
De plus amples perspectives économiques

Avec 15 000 habitants et une agglomération de 60 000 personnes, Montargis lui offre de plus amples perspectives. Un local plus grand, 150 m² de surface de vente contre 90 m², devrait également permettre à Stéphanie Delattre de doubler son CA pour atteindre 160 000 euros et ainsi se rémunérer.
 
Elle devra tout de même composer avec ses deux confrères déjà présents à Montargis : la librairie des Ecoles, qui propose aussi du loisir créatif, et la librairie-papeterie Parallèle.
 
Comme feu la Librairie Egrevilloise, la Librairie du Hérisson offrira un assortiment généraliste qui d’ici 6 mois devrait atteindre 12 000 références. Elle sera inaugurée le 31 janvier en présence de l’acteur et auteur Christophe Malavoy.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités