Prix littéraire

La première sélection du Prix Jean Monnet de Littérature européenne 2021

Manuel Vilas - Photo OLIVIER DION

La première sélection du Prix Jean Monnet de Littérature européenne 2021

Le lauréat sera désigné le 20 novembre prochain, à Cognac, lors du LEC Festival.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 23.02.2021 à 17h54,
Mis à jour le 23.02.2021 à 18h00

Le jury de la 27édition du prix Jean Monnet de littérature européenne a annoncé, mardi 23 février, ses premières sélections composées de huit titres de sept pays (Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Serbie). Parrainé et soutenu par le Conseil Départemental de la Charente, le prix est dôté de 5000 euros. 

Présidé par Gérard de Cortanze, le jury du prix réunit l'historien Joel Schmidt, le journaliste Lieven Taillie, l'écrivain Virgile Tanase, l'administratrice Françoise Dion, l'éditeur Jean Baptiste Baronian, le critique littéraire Fabio Gambaro, la présidente honoraire de la Société internationale des amis de Montaigne Madeleine Lazard, la journaliste Patricia Martin et le traducteur Gérard Meudal. 

La sélection : 
  • Alegria, de Manuel Vilas, traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon (Editions du Sous-Sol)
  • Casa Triton, de Kjell Westö, traduit du suédois par Anna Gibson (Autrement)
  • À cause de l’éternité, de Georges-Olivier Châteaureynaud (Grasset)
  • Par une mer basse et tranquille, de Donal Ryan, traduit de l’anglais (Irlande) par A.M.G. Traduct (Albin Michel)
  • Une saison douce, de Milena Agus traduit de l’italien par Marianne Faurobert (Liana Levi) 
  • Le Colibri, de Sandro Veronesi, traduit de l’italien par Dominique Vittoz (Grasset)
  • Taches de naissance, d'Arnon Grunberg, traduit du néerlandais par Olivier Vanwersch-Cot (Héloïse d’Ormesson)
  • Le Cahier volé à Vinkovci, de Dragan Velikić, traduit du serbe par Maria Bejanovska (Agullo)

La proclamation du prix aura lieu le 20 novembre prochain, à Cognac, lors du LEC Festival. L'an dernier, Almudena Grandes a été distinguée pour Les patients du docteur García (JC Lattès), traduit par Anne Plantagenet. 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités