Prix littéraire

La première sélection du prix Libraires en Seine 2022

Marie Mangez - Photo © SANDRINE CELLARD

La première sélection du prix Libraires en Seine 2022

L'association de librairies indépendantes de l’Ouest parisien a lancé la dixième édition de son prix Libraires en Seine en dévoilant ses 32 coups de coeur, le 23 novembre.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 24.11.2021 à 11h47,
Mis à jour le 25.11.2021 à 10h36

L’association de librairies indépendantes de l’Ouest parisien lance la 10e édition de son prix Libraires en Seine, unique prix indépendant composé de libraires et de lecteurs. Les libraires de l’association ont sélectionné 32 coups de cœur de lecture parus cette année et choisi une deuxième fois Valentine Goby, auteure de Kinderzimmer, pour marraine du prix.

Avec quatre titres, Actes Sud est l'éditeur le mieux représenté. On retrouve aussi quelques livres primés cet automne comme Mahmoud ou la montée des eaux, d'Antoine Wauters, La plus secrète mémoire des hommes, de Mohammed Mbougar Sarr, Madame Hayat, d'Ahmet Altan, Le démon de la colline aux loups, de Dimitri Rouchon-Borie, Furies, de Julie Ruocco, Les enfants de la Volga, de Gouzel Iakhina, ou Mon mari, de Maud Ventura.


Les 32 coups de cœur:
  • Aux endroits brisés, de Pauline Harmange (Fayard)
  • Avec Bas Jan Ader, de Thomas Giraud (La contre allée)
  • Dans la maison rêvée, de Carmen Maria Machado (Bourgois)
  • Dernière Oasis, de Charif Majdalani (Actes Sud)
  • Furies, de Julie Ruocco (Actes Sud)
  • Hamnet, de Maggie O’Farrell (Belfond)
  • Indice des feux, d'Antoine Desjardins (La Peuplade)
  • L’ami, de Tiffany Tavernier (Sabine Wespieser)
  • L’éternel fiancé , d'Agnès Desarthe (L’Olivier)
  • La grande vallée, d'Edouard Bureau (Le cherche midi)
  • La nuit des aventuriers, de Nicolas Chaudun (Plon)
  • La plus secrète mémoire des hommes, de Mohammed Mbougar Sarr (Philippe Rey)
  • Le démon de la colline aux loups, de Dimitri Rouchon-Borie (Le Tripode)
  • Le parfum des cendres, de Marie Mangez (Finitude)
  • Le rire des déesses, d'Ananda Devi (Grasset)
  • Le visage de pierre, de William Gardner Smith (Bourgois)
  • Les enfants de la Volga, de Gouzel Iakhina (Noir sur Blanc)
  • Les envolés, d'Etienne Kern (Gallimard)
  • Les lanceurs de feu, de Jan Carson (Sabine Wespieser)
  • Les ombres filantes, de Christophe Guay-Poliquin (La Peuplade)
  • Lorsque le dernier arbre, de Michael Christie (Albin Michel)
  • Madame Hayat, d'Ahmet Altan (Actes Sud)
  • Mahmoud ou la montée des eaux, d'Antoine Wauters (Verdier)
  • Mamba Point Blues, de Christophe Naigeon (Presses de la Cité)
  • Mobylette, de Frédéric Ploussard (Héloise d’Ormesson)
  • Mohican, d'Eric Fottorino (Gallimard)
  • Mon mari, de Maud Ventura (L’Iconoclaste)
  • Rabalaïre, d'Alain Guiraudie (P.O.L)
  • Rien ne t’appartient, de Nathacha Appanah (Gallimard)
  • Sidérations, de Richard Powers (Actes Sud)
  • Six pieds sur terre, d'Antoine Dole (Robert Laffont)
  • Ultramarins, de Mariette Navarro (Quidam)

Six finalistes seront annoncés, en janvier après un vote des libraires de l'association. 800 lecteurs prendront le relais pour élire leur roman préféré. Le lauréat sera dévoilé, pendant le mois de juin, à l’occasion de la grande fête des Libraires en Seine. 

En 2021, Entre fauves de Colin Niel (Rouergue) avait remporté le prix des Libraires en Seine, Le jeu d’Hiroki d’Eric Senabre chez Didier jeunesse pour celui des P’tits Bouquineurs en Seine et La ville sans vent, d’Elénore Villeppoix (Hachette romans), pour celui des Bouquineurs en Seine. 

Créée en 2012, l'association Libraires en Seine rassemble 12 librairies de l'ouest parisien: Au Pays des Livres à Colombes, Dédicaces à Rueil-Malmaison, L’Amandier à Puteaux, L’Ecriture à Vaucresson, La Boîte à Lettres à Asnières-sur-Seine, La Suite à Versailles, Le Baron Perché à Courbevoie, Le Livre et la Tortue à Issy-les-Moulineaux, Les Beaux Titres à Levallois-Perret, Les Cyclades à Saint-Cloud, Librairie des Batignolles à Paris 17ème et Librairie Nouvelle à Asnières-sur-Seine. 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités