Audiovisuel

La série "Laetitia" et l'émission "La voix est livre" récompensées

Nicolas Carreau - Photo EUROPE 1.

La série "Laetitia" et l'émission "La voix est livre" récompensées

Les trophées de l'audiovisuel, qui récompensent des programmes télévisés et radiophoniques, ont distingué l'adaptation du roman de Ivan Jablonka et l'émission littéraire d'Europe 1 de Nicolas Carreau.

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.03.2021 à 11h28,
Mis à jour le 09.03.2021 à 12h02

Les Lauriers de l'Audiovisuel, décernés par le Club de l'audiovisuel, ont été décerné en "phygital" lundi 8 mars. La série Laetitia, de Jean-Yves Lestrade, diffusée sur France 2 fin septembre, a été récompensée dans sa catégorie. L'adaptation du roman d'Ivan Jablonka, Laetitia ou la fin des hommes (Seuil), prix Médicis en 2016, l'a emporté face à De Gaulle, l'éclat et le secret et Dérapages. La série a aussi été distinguée pour l'interprétation féminine (Sophie Breyer et Marie Colomb). Les deux soirées de diffusion avaient attiré 3,6 millions de télspectateurs en moyenne.

Autre primé de la soirée, le programme radio de Nicolas Carreau, "La voix est livre", émission littéraire hebdomadaire sur Europe 1 (le dimanche à 14h), qui a surclassé, entre autres,  "Les chemins de la philosophie" d'adèle Van Reeth (France Culture). Pour Constance Benqué, présidente d'Europe 1 : « Ce prix vient récompenser le talent de Nicolas Carreau et la richesse de son émission. Ce rendez-vous traduit notre volonté de réaffirmer le positionnement fort et prescripteur de notre station sur la culture.» Ces dernières semaines, Nicolas Carreau a joué léclectisme avec Bernard Pivot, Philippe Besson, Philippe Delerm, Anne Michel et Jacques Expert, Emma Daumas, Florence Aubenas et David Thomas.

Parmi les autres lauréats, notons Anne-Elisabeth Lemoine dans la catégorie "Information Télévision", pour la présentation de "C à vous" (France 5), qui va reprendre "Le Grand Echiquier", succédant à Anne-Sophie Lapix. Le Laurier d'honneur a été remis à Jean-Pierre Pernault (groupe TF1) et le Laurier d'or Télévision à Yves Bigot (TV5 Monde). Dans la catégorie "Culture" (et "Musique"), Un été à la Garoupe (France 5) a battu Pornotropic, Marguerite Duras et l'illusion coloniale (Arte) et Les vies d'Albert Camus (France 3). Côté fiction, La loi de Damien : l'égal des dieux (France 3) a récolté le Laurier "Téléfilm", et la série Askip, le collège se raconte de Benoît Masocco (Okoo) le Laurier "Jeunesse". Enfin, "28 minutes" (Arte) présenté par Elisabeth Quin a été distingué par le Laurier "Magazine".



 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités