Solidarité

L'ABF plaide pour une culture unie

Manifestaion des acteurs de la culture, place de la Bastille le 15 décembre

L'ABF plaide pour une culture unie

L'Association des Bibliothécaires de France prend position contre les décisions gouvernementales liées à la Culture pendant la crise sanitaire.  Elle dénonce une forme d'incohérence.

J’achète l’article 1.50 €

Par Mylène Moulin,
Créé le 17.12.2020 à 15h07,
Mis à jour le 17.12.2020 à 16h00

C'est un cri du coeur, un appel à l'union et une déclaration d'amour à tous les acteurs de la culture, publique comme privée. Dans un communiqué publié le 17 décembre, le Bureau national de l'ABF a exprimé son désaccord avec la décision du gouvernement de maintenir la fermeture des équipements culturels jusqu'à janvier. Une décision qui "marque le choix de reléguer au second plan les droits culturels, essentiels pour la liberté et la dignité des personnes, pour la construction d’esprits critiques et le vivre ensemble", explique l'ABF qui observe que les bibliothèques et médiathèques, ouvertes au public depuis fin novembre ne semblent pas être considérées comme des établissements culturels par l'exécutif. 

"La logique et la cohérence des décisions nous échappent. Comment expliquer que visiter un musée, assister à un court spectacle ou concert dans une salle de spectacle ferait encourir davantage de risques que de se rendre en médiathèque tout en respectant les mêmes mesures sanitaires que les professionnels maîtrisent désormais, et cela même si les usages habituels sont réduits ?", détaille l'organisation dans son communiqué.

"Parce que la culture doit rester solidaire", l’ABF a souhaité par cette publication assurer son soutien "aux artistes et aux professionnel·le·s du spectacle vivant, du cinéma, des musées, à l’ensemble de ces lieux sans lesquels ne seraient possibles la construction de chacun·e, l’éveil aux cultures, les confrontations d'expériences, les échanges d’idées et la construction de cultures partagées."

Le 24 novembre dernier, le Président de la République annonçait la réouverture des médiathèques dès le 28 novembre, et des commerces “non essentiels” dont les librairies, et fixait au 15 décembre une éventuelle réouverture des lieux culturels selon le taux de contamination. Ce taux n'ayant pas été atteint, le gouvernement a décidé la semaine dernière que les établissements recevant du public, dont les lieux culturels, ne rouvriraient pas le 15 décembre. La prochaine décision aura lieu le 7 janvier 2021.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
b

Bruno

il y a 2 mois à 11 h 56

Comme d'habitude, l'ABF ne manque pas de se poster "en pointe" sur tous les sujets dits "de société", pour faire moderne... avec tous les ridicules discours grandiloquents qui vont avec.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités