L’association Valentin Haüy souhaite développer son offre de livres adaptés | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 03.02.2020 à 17h19 (mis à jour le 03.02.2020 à 18h01) solidarité

L’association Valentin Haüy souhaite développer son offre de livres adaptés

Pierre Tricot, Jean-Michel Blanc et Douglas Kennedy lancent l'opération "Mots pour maux".

A l’occasion du lancement de la deuxième édition de l’opération "Mots pour maux", le secrétaire général de l’association Valentin Haüy, Pierre Tricot, espère pouvoir développer l’offre de livres adaptés en 2020.
 

Le secrétaire général de l’association Valentin Haüy, Pierre Tricot, et le président du réseau Libraires ensemble, Jean-Michel Blanc, ont lancé ce lundi 3 février la deuxième édition de l’opération "Mots pour maux" en présence de l’écrivain américain Douglas Kennedy, parrain de cette deuxième édition. A cette occasion, Pierre Tricot a attiré l’attention du public sur la nécessité de développer l’offre de livres adaptés de la médiathèque de l’association.
 
Avec la dotation récoltée au cours de l’opération, Pierre Tricot espère pouvoir diffuser plus largement des ouvrages adaptés, après avoir rappelé que seuls 8% des ouvrages parus sont accessibles à des personnes handicapées visuelles. La somme pourrait donc servir à couvrir les frais d’adaptation.

Le secrètaire général de l’association souhaite également pouvoir élargir son offre "à tous les publics et notamment la jeunesse", secteur dans lequel s’est distingué l’écrivain Douglas Kennedy en janvier avec la parution de son livre Aurore et le mystère de la chambre secrète chez Pocket jeunesse. L’ouvrage est illustré par Joann Sfar et traduit par Catherine Nabokov.
 
L’opération solidaire "Mots pour maux" se tient du 8 au 22 février et permet de défendre l’accès à la lecture pour tous, et de soutenir l’association Valentin Haüy à travers l’achat de livres. Pour un livre acheté au sein des 50 librairies indépendantes partenaires du réseau Libraires ensemble, un euro sera reversé à l’association.
close

S’abonner à #La Lettre