Traduction

Dans une lettre ouverte (voir le texte sur Livreshebdo.fr), l’Association des traducteurs littéraires de France juge les conditions dictées par AmazonCrossing, la branche édition du commerçant américain, qui semble vouloir traduire en Europe des auteurs anglo-saxons, "incompatibles avec les conditions d’exercice de la profession dans nos pays". Pour l’ATLF, les clauses des contrats sont "contraires au droit et aux usages en vigueur en Europe, et notamment en France". C. C.

16.05 2014

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités