L’auteure jeunesse Christelle Dabos en vedette du Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 04.12.2019 à 17h48 (mis à jour le 04.12.2019 à 18h00) meilleures ventes

L’auteure jeunesse Christelle Dabos en vedette du Top 20

Christelle Dabos - Photo CATHERINE HÉLIE/GALLIMARD

Le tome 4 de La passe-miroir, la saga aux 550 000 ventes, bat des records en librairie
 

En quatre jours de vente, La tempête des échos, quatrième volume de la tétralogie de Christelle Dabos, La passe-miroir (Gallimard Jeunesse), s’impose 5e dans le Top GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 25 novembre au 1er décembre. Le livre atteint un tirage de 100000 exemplaires tandis que les trois premiers ont dépassé les 550000 ventes (en grand format, en Folio et en "Pôle fiction") et ont été traduits en 17 langues.

Christelle Dabos a remporté la première édition du concours du premier roman de Gallimard Jeunesse en 2013, avec le premier tome de cette saga fantastique mettant en scène un monde composé d’îlots flottant dans les cieux, les arches, dirigés par les esprits de famille. L’héroïne Ophélie, qui a la capacité de traverser les miroirs pour se déplacer, et son mari Thorn doivent retrouver l’Autre pour sauver cet univers de la destruction totale.  

L’unique autre entrée de la semaine est celle du manga The promised Neverland, de Kaiu Shirai (Kazé Manga), dont le 11e volume prend la 6e place.

Toujours dominé par deux bandes dessinées, La fille de Vercingétorix, 28e volume d’Astérix signé Jean-Yves Ferri  et Daniel Conrad (Albert René) et La vallée des immortels, le 26e tome des Aventures de Blake et Mortimer, par Yves Sente, Teun Berserik et Peter van Dongen (Blake et Mortimer), le Top 20 affiche une belle stabilité avec des BD et mangas en nombre (7 titres), et cinq poches. On retrouve ensuite deux prix littéraires :  La panthère des neiges, de Sylvain Tesson (Gallimard), Renaudot 2019, prend la 3e place qu’occupait Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois (Editions de l’Olivier), prix Goncourt 2019, désormais 4e.
close

S’abonner à #La Lettre