Le CA de Lagardère Publishing reste en baisse par rapport à 2013 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 14.11.2014 à 11h28 (mis à jour le 14.11.2014 à 12h00) Edition

Le CA de Lagardère Publishing reste en baisse par rapport à 2013

Photo DR

Conflit avec Amazon, marché du livre numérique en stagnation, absence de renouvellement des programmes scolaires... Au troisième trimestre 2014, Lagardère Publishing (Hachette Livre) subit un recul d'activité de 5,9 % en données comparables par rapport au troisième trimestre 2013.

Le groupe Lagardère a annoncé jeudi 13 novembre, après la clôture de la Bourse, ses performances du troisième trimestre 2014. Le chiffre d'affaires s’est établi à 1,903 milliard d’euros, en progression de 1,4 % en données brutes (contre une baisse de 1, 2 % à la fin juin) et en diminution de 1,2 % à données comparables (contre une baisse de 2,6 % à la fin juin).
 
Cependant, la division Lagardère Publishing (Hachette Livre) subit un recul d'activité de 5,9 % en données comparables, "affectée par un effet de comparaison défavorable en littérature générale en France et aux Etats-Unis, ainsi que par l’impact significatif de l’absence de renouvellement des programmes scolaires en France". Le groupe précise que "la dynamique des Fascicules (+2,9 % au troisième trimestre, +5,7 % depuis janvier) ne suffit pas à compenser ces tendances”.

La France et les pays anglo-saxons en chute
 
Le chiffre d'affaire de la branche livre de Lagardère au troisième trimestre a été de 564 millions d’euros. Les chutes de l’activité sont particulièrement fortes en France (- 6,6 %), au Royaume Uni (- 7,4 %) et aux Etats-Unis (- 18,5 %, contre +11 % au troisième trimestre 2013). Pour le marché américain, Lagardère rappelle que “le contexte difficile avec Amazon (le conflit a été résolu le 13 novembre, ndlr) ainsi que le report de parutions ont impacté le niveau d’activité”.
En revanche, l'activité d'Hachette Livre est en hausse dans le monde hispanophone.

Le marché du numérique marque une pause
 
L'activité d'Hachette Livre dans le livre numérique est en baisse, représentant 10,4 % du total à la fin du troisième trimestre 2014, contre 10,6 % un an plus tôt. Le groupe observe que le marché du numérique aux Etats-Unis "marque une pause" et qu'il y subit les mesures punitives d’Amazon. Au Royaume Uni, les ebooks continuent leur progression.
 
Au sein du groupe Lagardère, c’est le secteur du "Travel Retail" (distribution dans les zones de transport) qui a connu la croissance la plus forte (+ 5,8 % en données comparables), notamment grâce au Duty Free.
 
Depuis le début de l'année, un CA toujours en baisse

Sur les neuf premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires de l'ensemble du groupe Lagardère s’est élevé à 5,267 milliards d’euros (- 0,3 % en données brutes et - 2,1 % à données comparables). Le groupe continue de justifier cette légère baisse de l’activité par rapport à 2013 par un "effet de comparaison défavorable avec un premier semestre 2013 particulièrement fort chez Lagardère Publishing”. Sur la période de janvier à septembre, Lagardère Publishing affiche un chiffre d’affaires de 1,467 milliard d’euros (- 2,9 % en données comparables par rapport à la période équivalente en 2013), avec notamment, une légère baisse dans les pays anglo-saxons : - 2 % au Royaume Uni et - 3,5 % aux Etats-Unis, principalement en raison du recul dans le livre numérique.
close

S’abonner à #La Lettre