Opinion

Le "click and collect", une alternative incontournable selon les libraires

Click&collect à la librairie L’utopie avec Sandrine Ziri - Photo OLIVIER DION

Le "click and collect", une alternative incontournable selon les libraires

Interrogés dans le cadre du Club des libraires de Livres hebdo, la majorité des professionnels estiment la formule valorisante vis-à-vis des clients et sont prêts à l’installer durablement.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécile Charonnat,
Créé le 11.12.2020 à 16h37,
Mis à jour le 11.12.2020 à 17h00

Lancé fin septembre par Livres Hebdo et son partenaire Iligo, le Club des libraires livre ses premiers résultats. Interrogés courant novembre sur la pertinence de la mise en place du Click and collect à la suite de la fermeture des librairies le 28 octobre, plus de 200 professionnels ont accepté de répondre.

Sur les 224 répondants, 93% ont choisi d’adopter ce service pendant le 2e confinement. Ils sont même 97% parmi les libraires réalisant plus d’un million d'euros de chiffre d’affaires (CA). S’ils le trouvent pratique (56%) et facile à mettre en œuvre (55%), ils ne restent en revanche que 41% à penser que le Click and collect leur offre l’opportunité de développer leur activité. Malgré tout, 76% considèrent que c’est une bonne solution pour s’adapter.

Une bonne initiative

Autre avantage du Click and collect, la valorisation auprès des clients. 95% des libraires qui l’ont mis en place perçoivent de l’enthousiasme chez leurs clients qui voient cela comme une bonne initiative.

Pour autant, la formule comporte quelques handicaps. Malgré sa mise en service, 73% des libraires constatent une baisse du CA. Ils sont encore plus nombreux (82%) à estimer que le Click and collect ne pallie pas le contact humain. 90% déplore également un appauvrissement de l’accompagnement et du conseil à la clientèle.

Malgré ses défauts, le système s’est bien installé dans la profession. A l’issue du 2e confinement, deux tiers des libraires ont déclaré continuer "probablement ou certainement" le Click and collect, et ce malgré les difficultés logistiques et l’articulation parfois délicate avec la fréquentation en magasin qu’il peut engendrer.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités