Auteurs

Le CNL réactive son fonds d’aide d’urgence aux auteurs de l’écrit

Le CNL réactive son fonds d’aide d’urgence aux auteurs de l’écrit

Dotée d’un million d’euros, l’aide doit permettre de surmonter les difficultés financières rencontrées en raison de l’état d’urgence sanitaire.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 19.07.2021 à 16h04,
Mis à jour le 19.07.2021 à 17h00

Le Centre national du livre (CNL) réactive le fonds d’aide d’urgence aux auteurs de l’écrit à partir du 19 juillet. Dotée d’un million d’euros, l’aide doit permettre de surmonter les difficultés financières rencontrées en raison de l’état d’urgence sanitaire. Le montant est plafonné à 9 000 euros pour le premier semestre 2021. Non cumulable pour un même mois avec les aides du Fonds de solidarité (FDS), ce soutien garantit 60 % des revenus d’auteurs de livres perçus en 2019 ou perçus en moyenne sur la période de 2017 à 2019. La demande doit être déposée sur le site avant le 6 septembre 2021.

Pour en bénéficier, il faut :
  • avoir publié à compte d’éditeur au moins un ouvrage en langue française entre 2017 et 2020 ;
  • avoir sa résidence fiscale en France ;
  • avoir perçu au moins 3 000 euros bruts de revenus d’auteurs de livres en 2019 ou par an en moyenne entre 2017 et 2019 ;
  • attester pour le premier semestre 2021 d’une perte de revenus d’auteur de livres d’au moins 40 % par rapport aux revenus d’auteur de livres perçus sur un semestre en 2019 ou par rapport à la moyenne des revenus perçus en 2017, 2018 et 2019 ;
  • pour les auteurs ayant publié un premier ouvrage en 2019 ou 2020, le seuil de revenus de 3 000 euros bruts pourra être apprécié à titre dérogatoire en cumulant les revenus du livre perçus sur les années 2019 et 2020.

Cette aide d’urgence fait partie du plan artistes-auteurs annoncé par la ministre de la Culture le 18 mars. Un fonds d’environ 2,3 millions d’euros a été versé aux auteurs qui ne pouvaient pas bénéficier du fonds de solidarité et leur a permis de pouvoir compter sur une aide mensuelle, limitée à 1 500 euros par mois, du 10 avril 2020 au 1er octobre 2020.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités