Presse écrite

Le dessinateur Plantu quitte "Le Monde"

Plantu en dédicace. - Photo OLIVIER DION

Le dessinateur Plantu quitte "Le Monde"

Le dessinateur de presse et caricaturiste Plantu confirme son départ du Monde fin mars, qui n'aurait rien à voir avec la polémique actuelle autour du dessin de Xavier Gorce.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
avec AFP,
Créé le 22.01.2021 à 16h21,
Mis à jour le 22.01.2021 à 17h00

Plantu, dessinateur historique du Monde a confirmé vendredi 22 janvier à l'AFP son départ du quotidien le 31 mars prochain, soulignant que ce départ n'avait "rien à voir" avec celui de son collègue Xavier Gorce, qui a quitté le quotidien cette semaine à la suite d'une polémique sur un de ses dessins. Plantu met fin à une collaboration de près de 50 ans avec le journal, soulignant que son départ "était prévu depuis longtemps"et confirme une annonce qu'il a faite la veille au soir lors de l'émission "Arrêt sur images".

"Le 31 mars, je serai remplacé par des dessins de Cartooning for peace, l'association que j'ai créée avec Kofi Annan il y a 15 ans, et, en fonction de l'actualité, il y aura "un dessin américain, russe, vénézuelien, algérien", a-t-il déclaré à l'AFP. Le célèbre dessinateur a souligné que cette solution avait été arrêtée d'un commun accord avec le directeur du Monde, Jérôme Fénoglio, et Cartooning for peace: "On a 52 nations représentées dans Cartooning for Peace", ce qui permettra d'avoir chaque jour un dessinateur d'un pays différent, avec son approche propre, a-t-il expliqué. 

Plantu est également l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, publiés chez Gallimard et au Seuil. Il a commencé en 1988 avec C'est le goulag (Gallimard) avant de publier trois ans plus tard chez l'éditeur, cinq recueils, dans lesquels il a relaté l'actualité internationale de l'année 1991 (Ouverture en bémol, Des fourmis dans les jambes, Pas nette la planète). Commence ensuite sa série des "Petits illustrés" au Seuil (Le petit Mitterrand illustré, Le petit communiste illustré, Le petit socialiste illustré).

Il a croqué la présidentielle de 2007 puis consacré plusieurs titres à Nicolas Sarkozy et à la présidentielle 2012. Il a cédé l'essentiel de ses dessins en 2019 à la BNF. En 2020, il publie L'année de Plantu : 2020 : état d'urgence (Calmann-Levy) dans lequel il relate l'actualité de l'année 2020 : Covid-19, confinement, héroïsme des soignants ou encore pénurie et crise économique.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités