Prix littéraire

Le festival Imaginales dévoile ses lauréats 2021

Pierre Christin - Photo DARGAUD

Le festival Imaginales dévoile ses lauréats 2021

Pierre Christin a été récompensé pour l’ensemble de son œuvre. Kra de John Crawley reçoit son deuxième prix majeur à quelques semaines d'écart.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 31.05.2021 à 14h44,
Mis à jour le 31.05.2021 à 16h19

Le festival Imaginales, dont la 20e édition se déroulera à Epinal du 14 au 17 octobre 2017, a remis samedi 29 mai la dernière partie de son palmarès, après avoir révélé les lauréats dans les catégories Bibliothécaire, Lycéens et Collégiens le 28 mai. 

Après le prix René Goscinny en 2019 pour Est-Ouest (avec Philippe Aymond au dessin, Dupuis)
, le scénariste et écrivain Pierre Christin s'est vu décerner le Prix spécial de la bande dessinée. Il a été récompensé pour l’ensemble de son œuvre. Pierre Christin a notamment travaillé sur la série Valérian & Laureline (Dargaud) avec Jean Claude Mézières et collaboré avec Enki Bilal sur plusieurs albums dont Les Phalanges de l’Ordre noir (Magnard) et Partie de chasse (Casterman).

Le prix Spécial du jury a célébré Julien Pirou poue La grande aventure du jeu de rôle, toute l'histoire des origines à nos jours (Ynnis editions). 

Le prix du roman francophone revient à Léo Henry pour Thecel (Folio SF). Le prix de l'illustration couronne Alan Lee, pour les couvertures du Cahier de croquis du Hobbit (Christian Bourgois) traduit par Vincent Ferré.

Le prix du roman étranger traduit distingue John Crowley pour Kra (L'Atalante), traduit par Patrick Couton, et récent lauréat du Grand prix de l'imaginaire.

Parmi les autres lauréats, le prix jeunesse a récompensé Nnedi Okorafor et son Akata Witch (L'Ecole des loisirs), traduit par Anne Cohen-Beucher. Tandis que le prix Imaginales de la nouvelle a été attribué à Bob Leman et Nathalie Serval pour Bienvenue à Sturkeyville (Scylla).

Les organisateurs ont remis le prix de l'album à Frédéric Pillot et Gérard Moncombre pour Balbuzar, le pirate aux oiseaux (Daniel Maghen), et celui de la Bande Dessinée à Hubert et Bertrand Gatignol pour le quatrième tome de la série Les Ogres-Dieux, tome 4 : Première née (Soleil).

La manifestation littéraire a décerné, le 28 mai, trois autres récompenses. Adrien Tomas a recu le prix Imaginales des bibliothécaires pour Vaisseurs d'Arcane : Les hurleuses, tome 1 (Mnémos). De son côté, E.S Green a obtenu prix Imaginales des collégiens pour Steam Sailors (tome 1) : L'héliotrope (Gulf Stream). Enfin Pascaline Nolot a été décerné prix Imaginales des lycéens pour Rouge (Gulf Stream).

Le jury, qui compte des journalistes, critiques et spécialistes, était cette année composé de Jacques Grasser (président), adjoint au maire chargé de la culture de la ville d'Epinal, Victor Battagion, rédacteur en chef adjoint de la revue Historia, Stéphane Wieser, directeur du festival, Christophe de Jerphanion, journaliste, Natacha Vas-Deyres, universitaire spécialiste de l’anticipation française et de la science-fiction, Frédérique Roussel, journaliste à Libération, Lloyd Chéry, journaliste au Point et aux Inrockuptibles.

L'édition 2021 des Imaginales era consacrée à la thématique Frontière(s).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités