Manifestation

Le festival Québec en toutes lettres 2020 résiste au confinement

Le festival Québec en toutes lettres 2020 résiste au confinement

Le festival Québec en toutes lettres résiste à la  fermeture des "lieux accueillant un auditoire" et propose du 15 au 25 octobre, un vaste rendez-vous en ligne.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 01.10.2020 à 16h03,
Mis à jour le 01.10.2020 à 17h00

Le festival Québec en toutes lettres se maintient malgré la décision du gouvernement de fermer "les lieux accueillant un auditoire" le 28 septembre, pour une durée d'au moins un mois. Il proposera du 15 au 25 octobre, un vaste rendez-vous à distance. Le festival aura cette année pour thème "Des mots comme des visages", un vers d’Hélène Dorion "qui évoque quelque chose de rassembleur, de réconfortant, de chaleureux, qui rappelle l’envie d’être ensemble, de se retrouver malgré la distanciation" explique Isabelle Forest, responsable de la direction artistique et de la programmation.

"Le décret gouvernemental du lundi 28 septembre a des impacts sur la programmation du festival. Comme les salles de spectacle et les bibliothèques seront fermées du 1er au 28 octobre, les spectacles en salles et les rencontres publiques avec les autrices et les auteurs ne pourront avoir lieu dans leur forme initiale" explique Dominique Lemieux, directeur du festival.

Auront donc lieu en ligne à 17 h sur la page Facebook de Quebec en toutes lettres un entretien avec Hélène Dorion mais aussi avec Jocelyne Saucier Camille Laurens, Fanie Demeule, Jean-Paul Daoust, Martine Desjardins, Catherine Leroux, Antoine Charbonneau-Demers ou Alain Beaulieu. La représentation de Récits imagés prévue le 21 octobre à 20h se jouera en ligne, tout comme celle de Ta mort à moi, de David Goudreault fixée au 22 octobre.

Enfin, "la grande traversée poétique", méga happening virtuel international réunissant plus de 200 poètes du Québec, du Canada et d'autres pays viendra est maintenue au 23 octobre en ligne sur la page Facebook du festival et des partenaires. La table-ronde organisée par l'ANEL et l'UNEQ "La littérature, créatrice de lien social : sur la place publique et sur le web" viendra clore le festival. L'ensemble de la programmation est à retrouver sur le site du festival.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités